LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un jeune militant d'extrême-droite venu s'opposer à la présence de manifestants progressistes au Stone Mountain Park, en Géorgie, en août 2020.
Épisode 3 :

Free

55 min
À retrouver dans l'émission

En Géorgie, depuis la mort de George Floyd, les responsables républicains écoutent désormais plus attentivement les noirs qui veulent faire tomber les monuments confédérés, symboles de l’esclavage. Mais l’un d’eux est un bas-relief de cinquante-huit mètres de long….

Une manifestante devant le monument de Stone Mountain, en Géorgie, en juin 2020. Dans la montagne en granit, un immense bas-relief représente trois leaders des États confédérés et esclavagistes..
Une manifestante devant le monument de Stone Mountain, en Géorgie, en juin 2020. Dans la montagne en granit, un immense bas-relief représente trois leaders des États confédérés et esclavagistes.. Crédits : Jessica McGowan/Getty Images - AFP

Un obélisque, une peinture cylindrique et un gigantesque bas-relief taillé dans le granit. Tous trois rendent hommage à la confédération des onze Etats du Sud qui avaient fait sécession pour conserver le droit à avoir des esclaves. 

Symbole de l’oppression des noirs pour les uns, patrimoine et fierté du Sud pour les autres, ces monuments sont l’objet de vifs débats, et parfois même d’affrontements violents. Gamin, j’ai joué au pied de ces monuments. Adulte, je suis passé devant avec mes enfants, sans vraiment les remarquer. Je ne suis pas le seul blanc à vouloir me rattraper, mais les défenseurs de la « mythologie de la cause perdue » sont têtus, à commencer par mon oncle Randy.  

La charge des monuments 

Ces monuments sont là pour une raison. Des gens disent « c'est juste un symbole dénué de toute puissance ». Moi je crois qu’ils déploient une puissance psychologique. C’est trop facile de dire qu’ils ne sont pas importants. Ils ont en eux une charge symbolique. Ces monuments ont été érigés pour rappeler aux Noirs qu’ils doivent rester à leur place. Et ce n’est pas comme si on avait décidé un beau matin de les faire tomber. Ils sont tombés de haute lutte à la faveur du mouvement Black Lives Matter. Fanta High, co-présidente de la Beacon Hill Black Alliance

Le rôle des femmes 

Ce sont souvent les femmes qui élevaient les monuments. Elles veillaient aussi à ce que l’éducation des enfants honore la Confédération. Pour enseigner la fierté de la Confédération, elles réécrivaient l’histoire dans les manuels scolaires à travers le Sud pour assurer une histoire pro-Confédération et pro-esclavage. Robin Morris, professeure d’histoire

La fierté confédérée 

Ma grand-mère ne voulait pas que mon père épouse une femme qui ne venait pas du Sud. Elle était très fière de son héritage confédéré et je le suis aussi. Randy Brown, oncle de l’auteur

Avec 

Un documentaire de Nicolas Champeaux, réalisé par Rafik Zénine

Bibliographie

Liens

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner le film Jour des élections du réalisateur brésilien Nereu Afonso Da Silva (8 minutes, 2018) jusqu'au 09/11/2020. 

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......