LE DIRECT
Mes lettres persanes : Le multiculturalisme a sombré dans la Tamise
Épisode 4 :

Le multiculturalisme a sombré dans la Tamise

54 min
À retrouver dans l'émission

Mon cher Usbek, aujourd'hui je te raconte le "Brexit".

Mes lettres persanes : Le multiculturalisme a sombré dans la Tamise
Mes lettres persanes : Le multiculturalisme a sombré dans la Tamise Crédits : Iris Miské

Première diffusion :  16-19/01/17

En collaboration avec Samuel Everett, anthropologue au Woolf Institute/University of Cambridge

Usbek vient de découvrir le modèle anglais du multiculturalisme. Mais à peine a-t-il digéré cette nouvelle, s’affronte-t-il à ses opposants : les partisans du Brexit. Il est invité à suivre l’écrivain voyageur Mike Carter qui revient dans la ville de sa jeunesse, à Walsall, où les habitants ont massivement voté pour quitter l’Union Européenne. Le multiculturalisme a-t-il sombré dans la Tamise ? Usbek découvre que malgré les différences de leurs modèles d’intégration, la France et l’Angleterre sont en réalité, plus similaires que ce qu’elles croient.

"Les marches des chômeurs dans les années 80 étaient extraordinaires, je les vois encore déboucher ici, en haut de la colline, j’étais bouleversée mais c’était aussi terriblement triste. A l’époque toutes les communautés avaient un ennemi commun qui était le chômage"...

"Lors de la marche en 81, il y avait 26 haltes ou les marcheurs se sont arrêtés. 19 de ses 26 lieux ont voté pour le Brexit"...

"La Haute-Marne, c'est le département que l'on quitte le plus entre 18 et 25 ans sans jamais y revenir, notamment parce qu'il n'y a pas de travail mais en plus il n'y a pas d'universités"...

"Vu de Paris un ouvrier rural est souvent un gros beauf, car on ne le connaît pas et son style de vie est peu valorisé, c’est toujours mieux d’aller au musée que de jouer au foot"....

"Le racisme depuis le Brexit augmente comme ci la suprématie blanche est de retour. Les blancs ont récupéré leur pays"...

"Au bout d'un mois, après avoir traversé le pays, je suis arrivé à l'ouest de Londres et j'avais l'impression de vivre le film "Le Magicien d'Oz", je quittais le noir et blanc pour arriver dans un monde en technicolor"...

Avec Mike Carter, écrivain voyageur, The Guardian ; Benoit Coquard, sociologue ; Kenan Malik, écrivain et politologue et les habitants de Walsall.

Illustration : Iris Miské

Liens :

Woolf Institute research in Paris: “Religion, social action and urban policy: London and Paris face to face” by Junior Research Fellow Dr Sami Everett

Publications de Samuel Everett

Une série documentaire dIlana Navaro, réalisée par Annabelle Brouard

Chroniques

Bibliographie

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......