LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Men of the Docks, peinture à l'huile de l'artiste américain George Bellows (1912). Au fond, Brooklyn.
Épisode 1 :

Amérique, je t’aime, je te hais

54 min
À retrouver dans l'émission

L’antiaméricanisme français existe depuis le XIXe siècle. Les reproches adressés à ce nouveau pays perdurent : absence de culture, manque de raffinement, puritanisme, laideur des petites villes.

George Caleb Bingham (1811–1879) est un peintre classique du mythe américain. Il représente notamment la vie sur la Frontière. Raftsmen Playing Cards est conservé au Saint Louis Art Museum (Missouri).
George Caleb Bingham (1811–1879) est un peintre classique du mythe américain. Il représente notamment la vie sur la Frontière. Raftsmen Playing Cards est conservé au Saint Louis Art Museum (Missouri). Crédits : George Caleb Bingham

La France n’a jamais été en guerre contre l’Amérique, contrairement à la Grande-Bretagne, à l’Espagne, l’Allemagne ou à l’Italie. Pourtant notre pays manifeste un vif antiaméricanisme. Même l’américanophilie est nuancée, comme le montre l’attitude de Tocqueville, qui entame en 1831 son voyage de neuf mois aux États-Unis, puis rédige De la démocratie en Amérique.

Chateaubriand, lui, admire l’ampleur de l’espace américain et manifeste envers le pays un imaginaire que l’on a qualifié de romantique : l’existence de la mythique Frontière, et la possibilité de conquérir des terres vierges forcent son admiration. Mais le traitement réservé aux esclaves et aux Indiens modèrent son enthousiasme. 

D’autres écrivains, tels Baudelaire et Stendhal, rapprochent la jeunesse de l’Amérique de l’ignorance, de la vulgarité, de l’absence de raffinement intellectuel. Ils éprouvent un dégoût esthétique pour un pays de « boutiquiers » qui ignore les arts.

Esprit pionnier

Alexis de Tocqueville va à Washington, à New York, rencontrer des intellectuels, des historiens. Et puis il va s'enfoncer dans le pays plus profond, dans les forêts du Michigan, dans l'Ohio, qui, à l'époque, est une terre encore tout à fait vierge. Il parle de cette nature tout à fait extraordinaire qu'il rencontre et qui stimule son imagination. Il va y voir d'ailleurs, dans cette nature qui est encore un gigantesque espace pour les pionniers, même s'il parle aussi des Indiens. Il va en tout cas y voir un cadre qui permet à la démocratie de s'installer et à la nature pionnière de l'Amérique de s’exprimer. Les Américains sont pour lui des pionniers qui n'ont donc pas d'obstacles, ni psychologique, ni physique à leur esprit d'entreprise. Laure Mandeville

Puis vint le Yankee

L'Amérique devenue un espace qu'on ne peut plus imaginer coloniser, va apparaître une nouvelle figure très importante de l'Amérique dans la littérature populaire. Le mythe américain a changé, ce n'est plus l'Amérique sauvage, c'est l'Amérique moderne de la côte Ouest. Et donc, la figure américaine qui va s'imposer de plus en plus dans la littérature populaire, c'est le milliardaire américain, le démocrate américain, le ploutocrate américain, avec un mot pour le définir, le « Yankee ». Le yankee, c'est pas tellement le cow-boy, c'est plutôt le milliardaire américain qui ne sait pas se tenir puisqu'il n'a aucune culture. C'est le nouveau riche, c'est l'Américain stupide, mais plein d'argent. Oliver Gallmeister

Terrain d'études

À la fin du XIXème, les voyages deviennent beaucoup plus faciles. De nouveaux styles de voyageurs vont aux États-Unis. Il y a d'abord un certain nombre de journalistes et d'experts qui s’y rendent. Beaucoup de gens qui s'intéressent à la question sociale, qui sont ce qu'on appellerait aujourd'hui des sociologues ou des économistes. Ils vont surtout essayer de comprendre quels sont les rapports de classe et les rapports dans le travail aux États-Unis. Et puis les experts militaires bien sûr, parce que la guerre de Sécession a beaucoup frappé les esprits. C'était une guerre terrible et très mécanisée. Donc, les plus malins des observateurs militaires se disent que c'est là que ça se passe. Philippe Roger

Avec 

Un documentaire de Virginie Bloch Lainé, réalisé par Clotilde Pivin

Bibliographie

Liens

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner le film Jour des élections du réalisateur brésilien Nereu Afonso Da Silva (8 minutes, 2018) jusqu'au 09/11/2020. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......