LE DIRECT
Massif des Ecrins
Épisode 3 :

Osséja ou le souffle retrouvé

55 min
À retrouver dans l'émission

Jusque dans les années 1950, les tuberculeux au souffle coupé gagnaient les hauteurs pour le retrouver. Sur le plateau Cerdan, un bâtiment raconte la filiation entre les anciennes institutions sanatoriales et le traitement des maladies respiratoires aujourd’hui.

Image d'archive de la Perle Cerdane à Osséja
Image d'archive de la Perle Cerdane à Osséja Crédits : François Teste - Radio France

Première diffusion : 26/12/2018

Programmé en 1948 alors que la tuberculose tue encore des dizaines de milliers de personnes par an, le sanatorium d’Osséja dans les Pyrénées Orientales est livré en 1962 après d’innombrables péripéties. 

C’est un établissement modèle, ultramoderne, auquel rien ne manque. Seuls absents à son inauguration, les malades de la tuberculose : la vaccination et les traitements antibiotiques avaient eu raison de ce mal du siècle. Le sanatorium reste donc vide plusieurs années - situation à l’époque qualifiée de « sana-scandale » par la presse. 

Galerie de la Perle Cerdane à Osséja
Galerie de la Perle Cerdane à Osséja Crédits : François Teste - Radio France

Il est finalement investi à la fin des années soixante par l’ALEFPA, une association pour l’éducation, la formation, la prévention et l’autonomie et renommé Perle Cerdane. Aujourd’hui, l’édifice promis à la démolition accueille des enfants et adolescents souffrant de maladies respiratoires.

20 ans de perdus

Ce bâtiment a été imaginé à partir 1947 pour construire un sanatorium dans cette région qui avait déjà une tradition sanatoriale importante et  ancienne. Il a vu le jour à partir de 1952. La construction a été interrompue en 1959 et la décision de poursuivre a été actée en 1962. En 1966 lorsque ce bâtiment a été achevé, bien sûr, plus aucun  tuberculeux s’est présenté à la porte de l’établissement. Jacques Barnole

Montagne barrière

La vocation médicale de la montagne date de 1850. Les  sanatoriums de montagne avaient un avantage, cela permettait d’isoler les malades. Les sanatoriums avaient aussi ce rôle de protéger les populations saines contre les risques de contagion. Pierre Guillaume

Frissons

Ce bâtiment me fait quelques fois penser au film Shining. Quand on se retrouve seul le soir à travailler assez tard, on a toujours  l’impression qu’on va voir Jack Nicholson sortir des murs. Jacques Arévalo

Avec 

  • Jacques Barnole, ancien responsable de la Perle Cerdane
  • Jacques Arévalo, directeur de la Perle Cerdane
  • Pierre Guillaume, historien
  • Jean-Pascal Saulnier, pneumopédiatre
  • Pierre Bonnet, éducateur sportif
  • Joxean Moriche, kinésithérapeuthe
  • Galdric Pelletan, responsable éducatif 
  • Mattéo et Axel Prus, patients de la Perle Cerdane

Merci à Marion Cordier, Cameron, Marine Guedes, Roger Bouix, Mickaelle Tiffault, Marie-Odile Eichler et Philippe Grandvoinnet

Un documentaire de Marie Chartron, réalisé par François Teste

Bibliographie

Liens 

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner le film Ur-Musig de Cyrill Schläpfer (108 minutes, 1993) jusqu'au 25/01/21. 

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......