LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Mont-Saint-Michel
Épisode 2 :

Les Mille et une vies du Mont-Saint-Michel

53 min
À retrouver dans l'émission

Le Mont St Michel, avant de devenir ce sanctuaire incontournable de la chrétienté, fut un simple caillou. Il se nommait « Mont-Tombe » et fut couru des ermites et moines évangélisateurs.

Le Mont-Saint-Michel
Le Mont-Saint-Michel Crédits : Gilles Targat - AFP

La révélation, texte fondamental, traduit par Pierre Bouet, inaugure la fondation bénédictine des lieux : l’évêque d’Avranches en songe est interpellé par Saint Michel lui même afin d’édifier son culte. Cet ange protecteur du peuple d’Israël célébré par les tous premiers chrétiens d’orient migre jusqu’en Normandie. Saint Michel, en tant qu’archange – être immatériel - n’est pourtant guère susceptible de laisser traces de ses reliques corporelles si chères à la dévotion. Mais c’est ici pourtant sur ce sanctuaire que les foules se presseront.

L'abbaye du Mont Saint-Michel était très convoitée en tant que symbole. Cette figure, qui est toujours bien présente - physiquement, au-dessus du monastère aujourd'hui - cette figure de Saint-Michel est une figure tutélaire importante dans le monde occidental.

Le Mont eut à gérer cette contradiction constitutive, offrir un espace pour la vie solitaire et accueillir les foules. Plusieurs temporalités se croisent : le temps de la méditation et du labeur pour les ermites et moines contemplatifs et copistes, le temps du partage pour les pèlerins et visiteurs. Le Mont opère un espace de translation entre le monde grec, latin et la chrétienté occidentale. Des écrits d’Aristote s’y trouvent en plusieurs exemplaires, en version latine, puis viennent des exemplaires traduits du grec par les arabes.

Au monastère du Mont-Saint Michel, il y a des particularités qu'on ne trouve dans aucun autre monastère [au XIIe siècle]. C'est Aristote.

Platon est l'auteur que l'on christianise facilement, alors qu'Aristote est quasiment interdit de cité.

Le revers de ce site imprenable, de cet écrin de pierre, est sa forme même. Dans cette bastille des mers, l’enferment et l’exil au Mont ont fait bon ménage avec la vie monacale. Le Mont hanté tour à tour par la monstruosité et la beauté vient peut à peu nourrir la légende romantique. De Victor Hugo à Flaubert et Maupassant, le Mont inspire les écrivains. L’auteur Prosper Mérimée, architecte et inspecteur des monuments à qui l’on doit la restauration de nombres de monuments médiévaux aime l’inquiétante étrangeté qui se dégage des lieux à la façon des romantiques et note que « Les pierres ont acquis par le feu (incendie) des teintes admirables, mais refuse de refaire la nef : « Si on la refait on y mettra aussitôt des cellules et on y perdra notre argent. »

Avec : Pierre Bouet, François St James, Xavier Bailly, David Nicolas, Père Riton

Une série documentaire de Nedjma Bouakra, réalisée par Laurent Paulré • Prise de son : Olivia Granger • Mixage : Pierre Monteil

Texte : Adrien Melun

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......