LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pas d'émission ce jour

54 min
À retrouver dans l'émission

En raison d’appels à la grève émanant de plusieurs organisations syndicales représentatives de Radio France, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser.

Déambulation sonore dans les dédales du RER façon seventies où l’on retrouvera les igloos et la voute céleste d’Auber, les confessionnaux de Nation et le Midnight Express de la Défense.

En raison d’appels à la grève émanant de l’ensemble des organisations syndicales représentatives de Radio France, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser. * Tous les chemins mènent à Châtelet ! Lamence Mdazou Pour les aménagements intérieurs de la gare, la RATP fait appel aux architectes, mais a quand même une idée de l'espace qu'elle veut montrer au grand public. C'est l'idée d'avoir des grands palais pour toutes les classes sociales. On parle de station cathédrale par ses volumes monumentaux. Thomas Gallichio Le RER, c’est aussi les stations parisiennes, conçues avec faste comme des cathédrales modernes par des architectes triés sur le volet : L’extravagant Bourdonnais à Nation, Wogenscky, un ancien bras-droit du Corbusier à Auber ou encore Pierre Dufau à Charles de Gaulle-Etoile.  La gare d’Auber a été conçue d'une certaine manière, on sépare par niveaux les flux entrants des flux sortants, ça permet une fluidité dans le parcours. On peut qualifier cette espace de machine à circuler Thomas gallicio Dans les années 70, les stations devaient être à la hauteur du fantasme de modernité incarné par le RER. Décors dignes de science-fiction, qui serviront d’ailleurs d’écrin à de nombreux films ou dédales anxiogènes rehaussés de couleurs vives, prendre le RER doit constituer une expérience totale et esthétique.  La gare d'Auber est autant une prouesse technique qu'une prouesse esthétique. On se situe dans la nappe phréatique avec un complexe étanche. On est au-dessus d'un grand collecteur d'égouts de Paris, en dessous du lac de l'Opéra, donc en milieu très humide, et pour complexifier le tout, juste en dessous du tunnel de la ligne 3 du métro parisien. Thomas Gallichio C’est aussi les débuts, sur l’exemple du RÉSO de Montréal, d’une véritable vie souterraine : centres commerciaux, comme aux Halles ou à la Défense, drugstores ou concerts de musique contemporaine sous la voûte d’Auber. Une nouvelle vie s’offre au voyageur… A la gare de La Défense, on a là plusieurs éléments du capitalisme contemporain : le centre commercial, les réseaux de transports, le quartier de gratte-ciel et le tout fonctionnant ensemble de manière circulaire. Maryne Buffat  Plongée underground en compagnie d’architectes, d’un écrivain adepte de science-fiction, d’un journaliste fou de transport et d’un ancien chef de gang. Midnight Express donnait sur le parvis de la Défense, il fallait descendre les escaliers très raides pour rentrer dans la boîte. C'est une boîte mythique avec une ville souterraine à la Défense. Lamence Madzou Avec  Thomas Gallichio, architecte Simon Texier, historien, maître de conférences à l'Université de Paris-Sorbonne Lamence Madzou, ancien chef des «Fight Boys», un gang du Sud parisien Bertrand Lambert, journaliste à France 3  Fabrice Lardreau, écrivain  Maryne Buffat, sociologue, co-auteurs Les passagers du RER, éd. Les Arènes Un documentaire de Kristel Le Pollotec, réalisé par Anne Fleury Bibliographie Le RER nos lignes de vie, Fabrice Lardreau – collection Nouvelles Mythologies, éd. Robert Laffont Retour à Roissy, Marie-Hélène Bacqué  - éd. Seuil Les passagers du RER, collectif – éd. Les Arènes L'épopée du RER de A à B__, Fabienne Waks et Sylvie Setier – éd. Cherche-Midi Les passagers du Roissy- Express, François Maspéro – éd. Seuil Liens RER : la banlieue obtient (enfin) son métro entre 1969 et 1977.  Retour en archives sur le site de l’Ina. 1968 - 1983 : le RER et la modernisation du réseau parisien, à lire sur le site du Musée des transports urbains de France. Au-delà du périph’ propose des balades urbaines, des récits, des images pour nourrir une autre histoire du Grand Paris. Les bénéfices du tourisme à portée de RER. Article d’Olivier Razemon, publié sur son blog

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......