LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Surfeur sur une vague bretonne
Épisode 2 :

Apprentissage breton en eau froide

55 min
À retrouver dans l'émission

Ou comment apprendre et transmettre l’art du surf dans le Finistère

Cours de surf à l'ESB de la baie
Cours de surf à l'ESB de la baie Crédits : Raphaël Krafft - Radio France

Comme il est de tradition dans les récits de surf parce que l’on tient à garder secret l’emplacement de “son” spot de surf, on ne précise pas le lieu géographique où se déroule cet épisode, sinon à la Baie, la Baie du bout du monde et sa petite école de surf.  

Le patron, Gwendal, appartient au réseau des Écoles de surf de Bretagne (ESB), réparties sur toute la façade océanique de la région de Perros-Guirec dans les Côtes d’Armor jusqu’à Plouharnel dans le Morbihan. À l’ESB et notamment à la Baie, on tient à perpétuer un enseignement artisanal loin des pratiques des usines à surf qui ont envahi la Côte Basque et les Landes. 

C’est que l’air et la mer sont plus froids ici, aller à l’eau et tenir debout sur sa planche, ça se mérite ! D’autant que le surf est arrivé en Bretagne plus tard qu’à Biarritz via le windsurf notamment, plus influencé dans la culture de sa pratique par la proximité de la Cornouaille et des îles anglo-normandes que de la Côte-Basque. 

Si le surf peut s’apprendre à l’école, c’est aussi l’affaire d’une transmission, du maître à l’élève mais aussi du père ou de la mère à son fils ou sa fille tel-le-s Louise, Gabi, Malachi et Naïa, enfants du surf et de la Baie, fille et fils de surfeurs qui s’y reprennent à deux fois avant de suivre leurs parents quand les brisants de la Baie les dépassent en taille. 

Appendre à tenir debout

Pour apprendre le surf, vous allez devoir passer beaucoup de temps dans l'eau. Il y a tellement à apprendre pour bien dialoguer dans l'eau et vous comprendrez vite que l'art de surfer en se tenant debout sur sa planche n'est pas la partie la plus difficile. La chose la plus difficile, c'est précisément de savoir atteindre la zone où vous allez pouvoir vous lever. Marcus Pomeroy

Apprendre à vaincre la vague 

On ne peut pas tricher avec l'océan. L'encadrement, l'enseignement et le degré d'implication des enfants leur donnent énormément de confiance en eux, du fait de réussir par eux-mêmes et de connaître aussi l'échec. Pour réussir une fois, il a fallu avoir de nombreux échecs. Romain Lossy

Avec 

  • Gabi, Louise, Malachi, Eva et Naïa, jeunes surfeuses et surfeurs 
  • Gwendal le Cléach, patron de l’école de surf de la Baie 
  • Marcus Pomeroy, capitaine anglais de bateau pirate et ancien surfeur professionnel 
  • Romain Lossy, professeur-stagiaire à l’école de surf de la Baie 
  • Thomas Chatard, shapeur chez Fuser Surfboards 
  • Ariane Michel, surfeuse et maman de jeune surfeur 
  • Jean-Paul Lescoat, surfeur 
  • Ronan Chatain, patron de l’École de surf de La Torche 
  • Tone Broker, surfeur australien installé en Bretagne 

Musique originale de Tone et Naia Broker accompagnés de Mathieu Moal 

Un documentaire de Raphaël Krafft, réalisé par Gilles Mardirossian 

Bibliographie

Liens

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......