LE DIRECT
Sculpture de Louis Delgres, abolitionniste et résistant aux troupes de Napoléon (Petit canal, Guadeloupe)
Épisode 3 :

Un passé qui ne passe pas

55 min
À retrouver dans l'émission

"Nous avons l’impression d’emmerder les Français avec notre histoire..." Jacqueline Jacqueray, présidente du Comité International des Peuples Noirs. Malgré la politique de l'assimilation, le traumatisme de l'esclavage perdure.

Mémorial du Morne de la Mémoire,1480 noms donnés à des esclaves libérés après 1848
Mémorial du Morne de la Mémoire,1480 noms donnés à des esclaves libérés après 1848

Première diffusion : 8 mai 2019

Le 23 mai 1998, 40 000 Martiniquais, Guadeloupéens, Africains, Guyanais et Réunionnais défilaient de la République à la Nation. Une date qui ouvrait, 150 ans après le décret d'abolition de Victor Schoelcher, un début de prise de conscience en France. Au même moment, Lionel Jospin prononçait son fameux "Tous nés en 1848", qui jetait le trouble au sein d'une communauté antillaise meurtrie par des décennies de silence... 

Il faudra attendre 2001 pour que la traite négrière soit reconnue comme un crime contre l'humanité (loi Taubira) et 2006 pour qu'une journée commémorative (le 10 mai) voit le jour... Mais face à l'étendue du crime, les stèles et les journées du souvenir ne suffisent pas... 

Origines de la méconnaissance de l'esclavage

Il y a une méconnaissance totale de l’esclavage aujourd’hui, parce que dès l’abolition, on a mis en place un mécanisme de l’oubli. Ce qui prend le relais entre 1848 et 1946, c’est le thème de l’assimilation. C’est-à-dire nous sommes français depuis 300 ans. René Bélénus

La marche de 1998

Pendant la grande marche de 1998, le mot d’ordre était : penser à nos parents qui ont vécu le martyre de l’esclavage colonial. Nous avons fait cette marche silencieuse et nous étions 40 000. Emmanuel Gordien

Descendants d'africains déportés

Lorsque vous dites à quelqu’un qu’il est esclave, vous lui supprimez sa généalogie et son histoire.  Nous ne sommes pas des descendants d’esclaves, nous sommes des descendants d’africains réduits en esclavage et qui ont été déportés et ça c’est fondamental, ça change tout. Jacqueline Jacqueray

Les séquelles, tant du côté des descendants d'esclaves qu'au sein de la société antillaise, sont toujours bien vivaces...

Avec  : 

Lecture du procès de la Mahaudière (BNF) et de l'ouvrage : Voix d'esclaves, Antilles, Guyane et Louisiane françaises, XVIIIe-XIXe sous la direction de Dominique Rogers, éd. Khatala : Yasmine Modestine, Mexianu Medenou et Antoine Lachand

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Diphy Mariani

Bibliographie 

Avec la collaboration d'Annelise Signoret

Liens

La Cartographie des Mémoires de l’Esclavage « répertorie, analyse et permet d’accéder aux réseaux militants, aux associations dirigées par des citoyens et aux institutions culturelles dédiées à la mémoire de l’esclavage et à la lutte contre ses séquelles au sein de la République française ».

Site du Centre international de recherches sur les esclavages : laboratoire international réunissant des scientifiques français, brésiliens, canadiens, mexicains et sénégalais, et unité de recherche du CNRS.

Le Mémorial Acte de Guadeloupe : réconcilier les mémoires, occulter l’histoire ? Conférence de  Stéphanie Mulot, anthropologue, à voir sur Canal-U.tv. Ainsi que toutes les communications du colloque Mémoire et histoire de l’esclavage dans le monde atlantique (Université de Toulouse, oct. 2016).

L’esclavage atlantique et son abolition : plus qu’un simple enjeu de mémoire, un enjeu contemporain de luttes. Tribune de João Gabriell  publiée sur le site Critique panafricaine le 10 mai 2017.

_Quelles réparations pour l’esclavage ?_Question posée à l’historienne Myriam Cottias dans le Journal du CNRS le 10 mai 2017.

Les patrimoines de la traite négrière et de l'esclavage. Thème du n°20 (2013) de la revue des patrimoines, In Situ.

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......