LE DIRECT
Super Nintendo, association M05
Épisode 1 :

Les jeux vidéo mangent les enfants

54 min
À retrouver dans l'émission

Accusés de tous les maux, les jeux vidéo effraient encore et alimentent de nombreuses tensions dans les familles. Addiction ? Abrutissement ? Mais peut-être n’est-ce pas les jeux vidéo le problème mais notre méconnaissance du sujet ? Alors écoutons ce que nous en disent les joueuses et les joueurs.

Une grand-mère et son petit fils jouant aux jeux vidéo
Une grand-mère et son petit fils jouant aux jeux vidéo Crédits : Corbis - Getty

Je vais avoir 76 ans. En 1992, j’ai acheté la super NES de Nintendo à mon fils qui avait 12 ans. Je me suis mise aussi à jouer et ça m’a emballé. J’y passe minimum 1h par jour et jusqu’à 8h ! Marie-Jo Anduze-Faris

Mercredi 5 août 2019, État de Washington, Maison blanche : "Nous devons arrêter la glorification de la violence dans notre société, ce qui inclut les jeux vidéo sinistres et atroces". Voici comment Donald Trump réagissait aux violentes fusillades ayant eu lieu dans l’Ohio et au Texas quelques jours auparavant. Le président américain n’en est pas à sa première sortie contre les jeux vidéo. Il n’est pas le premier non plus à en faire le responsable d’une déliquescence de la jeunesse happée par des mondes virtuels dans lesquels ils fuiraient les responsabilités du réel.

On se fait des potes. Et, comme dans la vraie vie, ils peuvent aussi devenir des super potes et des confidents. Et de fil en aiguille, ils deviennent parfois ta petite copine ou ton petit copain François Le Dreff

Pour ma famille le jeu vidéo reste toujours un problème, il y a toujours le mot "addict ". Mais ils commencent à comprendre que c'est aussi un réseau social et que l'on s'y fait des amis. François Le Dreff

Depuis le printemps 2019, l’addiction aux jeux vidéo est d’ailleurs reconnue comme une maladie psychique par l’Organisation Mondiale de la Santé. Mais se demande-t-on suffisamment pourquoi l’on joue ? Qu’est-ce qui nous attire dans les jeux vidéo ? Quelle place ils prennent dans nos vies ? J’ai posé cette question à différents joueurs et joueuses, jeunes et âgés, car il me semble enfin temps de les écouter. Sans jugement.  

Est-ce qu'il faut nécessairement sortir les enfants de Fortnite ou d’un autre jeu? Je ne suis pas sûr. Et si, pour grandir, ils ont besoin de jouer à Fortnite ou de jouer aux échecs ou de faire du surf ? Le job des parents, je crois, c'est de leur apporter des échiquiers, des consoles et des ordinateurs ou des planches de surf. Yann Leroux

Gamers au Games worlds à Lisbonne en novembre 2019
Gamers au Games worlds à Lisbonne en novembre 2019 Crédits : Horacio Villalobos - Getty

Il faut voir si les voyants du développement de l’enfant sont au vert : des relations amicales satisfaisantes, un bon rendement dans son travail intellectuel, Le travail à l'école. Si tout est au vert, il n'y a pas de limite à mettre sur les loisirs des enfants. Yann Leroux

Avec : 

Une série documentaire d’Antoine Tricot, réalisée par Rafik Zenine

Liens 

Qui joue aux jeux vidéo ? 

Les jeux vidéo, un réseau social ?

L’épineuse question de l’addiction aux jeux vidéo :

Sur les joueurs âgés :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Remerciements 

Les participants à l’atelier jeux vidéo de la médiathèque Don Quichotte à Saint-Denis : Praveen, Kaveen, Wahel, Alou, Seckou, Ben-Ibrahim, Mamadou, Sékéné, Ulrich, Divin, Priam et Siavash 

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......