LE DIRECT
Militants !
Épisode 3 :

Parcours de militants politiques

54 min
À retrouver dans l'émission

Parcours de militants politiques de différents partis avant l’élection présidentielle.

L'équipe, Le Mans, octobre 2016 lors d'un meeting politique
L'équipe, Le Mans, octobre 2016 lors d'un meeting politique Crédits : Arnaud Contreras - Radio France

Une série documentaire d’Arnaud Contreras et Jean-Philippe Navarre

Le Mans, octobre 2016.

Des discours de candidats pas encore candidats, des temps de paroles cependant attribués, des affiches de précédentes campagnes se délitant sur les murs des villages.

La France n’est pas encore entrée dans la campagne présidentielle de 2017, mais s’habitue doucement à la petite musique qui revient tous les 5 ans.

Les militants eux sont déjà en ordre de marche. Ils ne sont pas encore très nombreux, ont besoin de recruter pour faire entendre leurs slogans dans chaque hameau.

Bercés par les discours de grands anciens, hommes et femmes politiques, nous traversons le pays à la rencontre de celles et ceux qui sont en train de se mobiliser.

Nous n’écoutons pas beaucoup les professionnels, y préférant les amateurs au sens noble du terme, celles et ceux que l’on nomme « les petites mains », les bénévoles, les militants.

Parfois, l’envie nous prend de retirer les badges de leurs partis tant ils semblent parler d’une même voix.

Un discours plus ou moins travaillé, mais qui reflète des parcours politiques animés par la même envie de s’engager, de s’investir, de convaincre.

Avec :

  • Sélène, militante à En Marche
  • Layla, militante au Parti de Gauche
  • Niel, militant à l’Union Démocratique Bretonne
  • Thierry, militant au MODEM
  • Valentin, militant à Debout La France
  • Sabrina, militante EELV

"- Vous vous considérez comme militante ? - Je n’aime pas vraiment ce mot, je préfère le mot de bénévole."

"Je fais ça par conviction. C’est un engagement qui prend du temps."

"Militer, c'est d'abord communiquer."

" J’ai découvert des gens qui me parlaient d’égal à égal. Et ça, quand on a grandi dans la société actuelle en France, d’avoir des gens - en tant que femme, fille d’immigrée aussi, en tant que jeune de 18 ans dans un cadre politique alors que vous la politique, c’est le truc que vous regardiez à la télé – qui vous parlent d’égal à égal, c’est quand même quelque chose d’extrêmement fort."

Chroniques

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......