LE DIRECT
Palais de justice de Bobigny
Épisode 1 :

Une longue audience en correctionnelle

55 min
À retrouver dans l'émission

70 avocats, 30 collaborateurs, 1500 mètres carrés répartis sur deux étages dans un immeuble cossu du boulevard Saint Germain à Paris : bienvenue au cabinet Seban, dont les fenêtres donnent juste derrière l’assemblée nationale.

Palais de justice de Bobigny
Palais de justice de Bobigny Crédits : Jean-Philippe Navarre

Le cabinet Seban est structuré comme un lieu de pouvoir juridique et ses clients sont majoritairement des acteurs publics : maires, collectivités locales. A la tête de ce cabinet, Didier Seban, pénaliste connu et reconnu pour son combat mené avec l’avocate Corinne Hermann en faveur des victimes de tueurs en série. C'est un combat mené contre les dysfonctionnements de la justice et les errements de la police. 

Pendant un mois, l’équipe de La Série Documentaire a assisté à des réunions d’agenda confidentielles au sein de ce cabinet prestigieux, a interviewé des clients, a été témoin d’échanges entre les robes noires avant, pendant et après des audiences. 

Code de déontologie oblige, tout ce qui a été enregistré ne peut pas être diffusé, au nom du secret qui préside à la pratique du métier d’avocat. 

Ce qui fait le propre de l'avocat, c'est le secret professionnel. Ce que l'on protège dans la prunelle de nos yeux, et qui fait que l'on peut se confier à un avocat, c'est le secret professionnel. (Didier Seban)

Restent cependant dans cette série des scènes studieuses, sérieuses ou cocasses qui racontent un quotidien où le travail des dossiers est toujours associé aux rencontres humaines.

Le lundi à 9h30, dans la grande salle de réunion du 4ème étage, c’est la réunion d’agenda. Les 12 associés sont assis autour de la table ovale, les collaborateurs sur des chaises autour et certains restent debout. Y est exposée, par Didier Seban, l’actualité des dossiers ouverts, des appels d’offre remportés, du suivi des clients. C’est la grand-messe du cabinet.  A ne pas mettre en toutes les oreilles ! Mathieu Hénon est associé, chargé du pôle pénal. Avec sa collaboratrice Marlène Joubier, ils ont rendez-vous en début d’après-midi pour une audience en correctionnelle au tribunal de Bobigny. Ils sont partie civile contre un marchand de sommeil qui abuse non seulement de la vulnérabilité de ses locataires mais aussi ternit l’image de la ville de Saint Denis, un des clients historiques du cabinet. Sur le trajet, les deux pénalistes racontent leurs parcours et leur choix du droit pénal. Pendant ce temps-là, au cabinet Didier Seban et Corinne Herman échangent sur la préparation du procès  en correctionnel du 24 janvier sur les logeurs des terroristes du 13 novembre 2015. Autre ambiance…

Ma robe [d'avocate], c'est un peu une armure pour l'audience. (Marlène Joubier) 

Avec Maîtres Hermann, Joubier, Seban et Hénon et aussi Estelle Lopez de la ville de Saint -Denis

Une série documentaire de Michel Pomarède, réalisée par Jean-Philippe Navarre

Bibliographie 

Corinne Hermann, Un tueur peut en cacher un autre (Stock)

Isabelle Horlans et Valérie de Senneville, Les grands fauves du barreau (Calman-Levy)

Jean-Denis Bredin, Mots et pas perdus: images du Palais (Plon)

Jean Veil et Olivier Duhamel, La parole est à l'avocat (Dalloz)

Yves Ozanam, Les grandes plaidoiries (Editions de la Martinière)

Antoine Bréa, Récit d’un avocat (Seuil)

Michael Connelly, Le verdict de plomb (Seuil), « Le cinquième témoin »

Otto Premiger, Autopsie d’un meurtre · Billy Wilder, Témoin à charge · Orson Welles, Le procès · Sydnet Lumet, Le verdict · Raymond Depardon, Delits flagrants · Barbet Schroeder, L’avocat de la terreur · Brad Furman, La défense Lincoln

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......