LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Fiche antropométrique d'Alphonse Bertillon
Épisode 1 :

Identité judiciaire, la mort, un travail au quotidien

55 min
À retrouver dans l'émission

Plongée au service de l’identité judiciaire pour le mode d'emploi du traitement d'une scène de crime.

Fiche antropométrique d'Alphonse Bertillon
Fiche antropométrique d'Alphonse Bertillon Crédits : François Teste - Radio France

Une série documentaire de Michel Pomarède, réalisée par François Teste

LSD a passé 15 jours d’immersion au sein de l’Identité Judiciaire. 15 jours à suivre une grosse poignée de techniciens et de policiers dans le quotidien de leur travail : faire parler une scène de crime ou de vols pour aider les enquêteurs à mettre un nom sur une empreinte. 15 jours pour débusquer derrière le jargon du métier et les silences des femmes et des hommes passionnés par leur métier. Dans le service, certains sont armés (les policiers) , d’autres non ( les techniciens) . Ils manient avec dextérité l’écouvillon pour les prélèvements le crayon à papier pour dresser un plan ou le zoom de leur appareil photo pour immortaliser les détails d’une arme. Âme sensible s’abstenir : leur tête à tête avec la mort violente après un règlement de compte ou plus récemment sur des scènes d’attentat renvoie les séries télévisées à de gentilles bluettes…C’est peut-être pour cela qu’ils ont développé un solide sens de l’humour noir.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Episode 1 : Identité judiciaire, la mort, un travail au quotidien

Alphonse Bertillon qui fut le premier directeur du service de l’identité judiciaire en 1893 repose en paix au Père Lachaise. Il a un buste dans le hall du service au 3 quai de l’horloge, derrière le palais de justice, à un jet de pierre de la place du Châtelet. Que Bertillon se rassure son 16ème successeur Xavier Espinasse et son service composé de 180 personnes (moitié scientifique, moitié policier) continuent son œuvre. A savoir : figer à l’aide d’un plan, de photos une scène de crime ou de vol avec effraction et procéder à l’aide d’écouvillons et de poudres à la recherche de traces et indices. Certes, ces limiers vêtus parfois de combinaisons blanches et coiffés de charlottes côtoient la mort presque au quotidien mais ils la traitent d’abord avec minutie et ensuite avec de l’humour. Ça aide !

A l’I.J., nous sommes des scientifiques pas des enquêtrices.

Les personnels scientifiques de l’I.J. n’ont pas pour Graal de porter une arme.

Une scène de crime, c'est une scène de vie ou scène de mort ? Les deux. C'est de la vie autour de la mort.

Sur une scène de crime, on trouve 2 sortes de traces : traces visibles et traces latentes.

Avec Xavier Espinasse , le patron de l’Identité Judiciaire mais aussi Thierry, le chef de la section photo-plan ; Perrine, la chef-adjointe de la section traces et indices ainsi que Florence, novice dans la section et aussi Steeve, Frank et André, responsable du Bureau de Commandement Opérationnel.

Bibliographie :

Perrine Rogiez-Thubert - La parole est au cadavre - Editions Demos

Sous la direction de Pierre Piazza – Aux origines de la police scientifique - Alphonse Bertillon, précurseur de la science du crime - Editions Karthala

Thierry Lezeau - Scènes de crime - Editions Jean-Claude Lattès

Raynal Pellicier - Brigade Criminelle - Editions La Martinière

Sous la direction de Philippe Charlier - Seine de crime - Editions du Rocher

Béatrice Durupt - La police judiciaire, la scène de crime - Editions Gallimard

Alain Bauer - La criminologie pour les nuls - First Edition

Brian Wallis - Weegee - Murder is my business - Editions Prestel

Antonio Zazueta Olmos - The landscape of Murder - Editions Dewi Lewis Publishing

Chroniques
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......