LE DIRECT
Auguste Cayla et Lucien Remise, accompagnés par Maguy Andral. RCP Aubrac, mission du 21 juin au 3 juillet 1964. Laguiole (Aveyron)
Épisode 1 :

Du folklore à l'ethnologie

55 min
À retrouver dans l'émission

Les débuts de la collecte enregistrée : Folkloristes autodidactes et nouveaux ethnologues

Auguste Cayla et Lucien Remise, accompagnés par Maguy Andral. RCP Aubrac, mission du 21 juin au 3 juillet 1964. Laguiole (Aveyron)
Auguste Cayla et Lucien Remise, accompagnés par Maguy Andral. RCP Aubrac, mission du 21 juin au 3 juillet 1964. Laguiole (Aveyron) Crédits : Claude Marcel-Dubois MuCEM

On ne pouvait pas enregistrer parce qu’il y avait pas d’électricité mais il y avait l’électricité au bourg à Scrignac, chez Eliane au bistrot. Tous les gens sont allés à pied jusqu’au village, à 7 km, pour chanter pour nous. Yvon Guilcher

A la fin des années 30, un vaste mouvement de recherche folklorique, poussé par l'urgence se dessine. Des enquêtes se mettent en place, des réseaux d'informateurs se tissent. Cette démarche de sauvegarde a pour centre névralgique le tout nouveau Musée des Arts et Traditions Populaires, emblème d'une ethnologie naissante. L’ouverture de ce musée en 1937, avec à sa tête le charismatique Georges-Henri Rivière, inaugure la reconnaissance institutionnelle de ce que l’on appelle encore « le folklore » puis sa constitution progressive en un champs scientifique, celui qui deviendra plus tard « l’ethnologie de la France ». 

Le folklore comme science en France s’est déshonoré pendant l’occupation et c’est pourquoi en France à partir de 45-46 on ne parle plus que d’ethnographie puis bientôt d’ethnologie. François Gasnault

Parallèlement, la période du Front Populaire laisse place après guerre aux services centraux de la Jeunesse, qui comptent, dès la fin de 1944, des instructeurs spécialisés d'éducation populaire : parmi ceux-ci, plusieurs spécialistes du chant et de la danse folkloriques forment aux répertoires traditionnels, toute une génération d'instituteurs et de professeurs d'éducation physique. Cercles scientifiques et cercles de l'éducation populaire ont des liens serrés et distendus. 

Le mot folklore a servi à tout et n’importe quoi, maintenant on ne veut surtout plus l’employer. Maintenant quand on parle de folklore, on a la carte postale, la caricature. Pour mon père, c’était vraiment la science du peuple. C’était la culture populaire transmise par les gens de génération en génération. Solange Panis

Avec :  

  • François Gasnault, historien, François Gasnault, conservateur général du patrimoine mis à disposition du CNRS, chercheur dans l’équipe LAHIC de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (UMR 8177 – CNRS/EHESS)
  • Yvon Guilcher, chercheur, musicien
  • Marie-Barbara Le Gonidec,  ethnomusicologue, chercheuse dans l’équipe LAHIC de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain  (UMR 8177- CNRS/EHESS)  .
  • Solange Panis, Chanteuse de musique traditionnelle du Berry, du Bourbonnais et du Nivernais
  • Catherine Perrier, chanteuse, spécialiste du chant de tradition oral

Merci à Arnaud Chandivert et Patrick Frémeaux

Un documentaire de Péroline Barbet, réalisé par Nathalie Battus

Bibliographie 

Chansons et contes de Haute-Loire -  L’enquête phonographique de 1946 - édition critique établie par Didier Perre, avec la collaboration de Marie-Barbara Le Gonidec (éd. Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) et l’Agence des Musiques desTerritoires d’Auvergne (AMTA))

Liens

Les archives de la mission de folklore musical en Basse-Bretagne de 1939 du Musée National des arts et tradition populaire, par Claudie Marcel-Dubois et François Falc'hun assistés de Jeannine Auboyer, direction, Paris-Rennes, Paris-Rennes, co-édition CTHS-Dastum, DVD inclus, 2009.

Ethnomusicologie : archives du paysage sonore français

Film de Pierre Panis : différentes bourrées berrichones  

Portail du patrimoine oral

A propos du Fonds du musée national des Arts et Traditions populaires (1937-2005). Article à lire sur le site Patrimoine ethnologique du Ministère de la Culture. 

Sur le site de la BnF, les numéros de la Revue de folklore français, l’organe de la Société du folklore français, sont en ligne, comme ce premier numéro datant de janvier – février 1930.

Voir, c’est comprendre : présentation de l’exposition consacrée à Georges-Henri Rivière (nov. 2018- mars 2019) au Mucem.

Georges Henri Rivière aux commandes du département des Arts et Traditions populaires. Un portrait signé Jacqueline Christophe publié dans Du folklore à l’ethnologie, ouvrage paru aux éditions de la maison des sciences de l’homme, 2009.

Marcel Maget : A propos du Musée des arts et traditions populaires de sa création à la Libération (1935-1944). Article paru dans la revue Genèses, 10, 1993.

Gilles Laferté : L'appropriation différenciée des études folkloriques par les sociétés savantes : la science républicaine rétive au folklore ?  Article publié dans la Revue d'Histoire des Sciences Humaines, 2009/1 (n° 20), consultable sur le portail Cairn

Partenariat

Cette semaine, LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 24/06/19 le film "Plastico"de Sissel Morell Dargis (27 min, 2018)

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......