LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Notre-Dame-des-Landes
Épisode 4 :

NO TAV, la zad à l'italienne

58 min
À retrouver dans l'émission

Depuis 30 ans, ceux qu’on appelle les opposants « NO TAV » se battent contre la construction de la ligne Lyon-Turin. Leur détermination est telle que pas un seul centimètre de voie ferrée n’a encore vu le jour.

Des manifestants contre la construction d'un chemin de fer à grande vitesse à travers les Alpes italiennes font face à la police, le 06 décembre 2005
Des manifestants contre la construction d'un chemin de fer à grande vitesse à travers les Alpes italiennes font face à la police, le 06 décembre 2005 Crédits : GIUSEPPE CACACE - AFP

C’était il y a 30 ans dans la vallée alpine de Suse, la partie occidentale du Piémont à l’Ouest de Turin en Italie. Un mouvement de contestation spontanée s’était levé contre le projet de construction de la nouvelle ligne Lyon-Turin, ligne à moyenne vitesse selon l’appellation de la Commission européenne, mais que les opposants ont pourtant baptisé TAV, « Treno ad Alta Velocità », comprendre train à grand vitesse.

Censé désenclaver la région, Raquel une habitante opposée au projet maintient que cette argumentation vieille de 30 ans ne tient pas : « Mais nous, nous ne sommes pas isolés de l’Europe, on transite vers la France par le Mont de Genève et par l'autoroute et le chemin de fer du tunnel du Fréjus, nous ne sommes donc pas isolés de l’Europe ».

Emilio un autre habitant de la vallée argumente, « Probablement, que quelqu'un viendra me parler d'économie, mais moi, je parle de santé publique parce que si quelqu'un me dit qu'une nouvelle ligne ferroviaire contribuera au développement de la vallée, je n’y crois pas. J'ai une fille qui habite ici et je ne crois plus en l'Etat, je ne crois plus à rien, à ceux qui soit disant défendent le peuple, alors je me suis investi là-bas, je me suis engagé dans la lutte ».

La première ZAD s’installe à Vénaux dans la commune de Turin, là où devait commencer la galerie de reconnaissance géologique. La lutte ne faiblit pas dans ce val de Suse défiguré par le béton et désormais qualifié de zone militarisée. Pourtant, les condamnations peuvent être lourdes comme le raconte Maître Danilo Ghia : « On s’est retrouvé avec des condamnations graves, comme la condamnation de Nicoletta ou celle de Dana pour des faits absolument ridicules. Dana, s’est retrouvée avec une condamnation de deux ans ferme et elle n’a eu une assignation à résidence qu’au bout de six mois. C’est la raison pour laquelle je dirais qu’il s’agit d’un complot d’une magistrature piémontaise très rigide à l’encontre des manifestants NO TAV. »

L’un des opposants au projet voit d’ailleurs le rapport des forces en présence « comme un match de basket où dans l’équipe adverse le capitaine de l’équipe serait aussi l’arbitre du match et le président de la ligue. »

Pourtant, la lutte ne faiblit pas à l’image de cette jeune femme de la vallée : « Beaucoup de jeunes n’arrivent pas à s'engager à cause de la répression, mais de voir nos aînés qui continuent à y croire depuis 30 ans, ça donne vraiment l'espoir, ça donne la motivation de s’engager ».

Ici, on est NO TAV de génération en génération au point que la Vallée semble être une immense ZAD et tout commence dans le petit village de Bussoleno, avant-poste de la lutte. 

Avec Maurizio, Rita, Nicoletta, Maoro, Valerio, Gilda et Marissa, Luca, Gabriel, Raquel et Pietro militants NO TAV et Maître Danilo Ghia, un de leurs avocats.

Traductions de Catherine Jeanne par Nathalie Kanoui et Yann de Monterno.

Un documentaire d’Alain Lewkowicz, assisté de Philippine Rouvière-Flamand, réalisé par Marie-Laure Ciboulet.

Liens

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 04/10/2021 le film Qui est là ? Souad Ketanni (54’)   

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......