LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Répétition de l’Orchestre National de France
Épisode 2 :

A la tribune je monterai

55 min
À retrouver dans l'émission

Elu.e.s ou militant.e.s, hommes et femmes s’engagent-ils à armes égales dans la prise de parole ?

Répétition de l’Orchestre National de France
Répétition de l’Orchestre National de France Crédits : Céline Leclere - Radio France

« Plaire, instruire, émouvoir » : depuis Cicéron, les règles de l’art oratoire pour qui s’implique dans les affaires de la cité semblent fixées. Pour le tribun, on sait combien la mise en bouche du discours est importante. Abraham Lincoln ne lisait-il pas son journal à haute voix en s’adressant à un auditoire imaginaire ? On sait moins à quel point pour un.e élu.e, les interventions publiques jouent un rôle central dans la construction de sa légitimité. Pourtant, quel que soit le type d’assemblée observée — forcément paritaire depuis les lois de 2000 et 2007 —l’espace de la parole reste inégalement occupé par les hommes et les femmes. Quant aux nouvelles assemblées citoyennes, favorisent-elles davantage la capacité de chacun.e à se faire entendre ? Le mouvement Nuit Debout a-t-il remisé le meeting au rayon des formes d’éloquence du XXe siècle en inventant de nouvelles formes de prise de parole collectives ? Le moment du conflit social aussi, avec l’assemblée générale pour agora, fait éclore des discours spontanés ou au contraire soigneusement préparés, selon qu’ils émanent de salariés vivant leur baptême du feu de la tribune ou de délégués syndicaux rompus à la mécanique d’une intervention réussie. Comment ces scènes de luttes accouchent-elles de sujets naissant à leur propre parole ?

"Celui qui a la parole c’est celui qui a le pouvoir"

"La prise de parole c’est une étape dans le métier d’élu"

"Si on ne prend pas la parole on existe pas"

"Veni Vidi Vici, c’est vraiment une très bonne punchline"

"Mon objectif c’est de faire valider ma prise de parole par des applaudissements"

"Il faut savoir échapper à la tentation de l’éloquence"

Avec Elen Debost, adjointe au maire du Mans (EELV) ; Isabelle Sévère, 1ère adjointe au maire du Mans (EELV) en charge de l'enfance ; Rémy Batiot, vice-président de Le Mans Métropole ; Arnaud Dupui-Castérès, président de Vae Solis, un cabinet conseil en stratégie d’information, gestion de la réputation et communication de crise, ancien chargé de mission auprès de Jean-Pierre Raffarin (2002-2004) ; Hervé Masnyou, formateur en communication, responsable de la formation des militants de Nouvelle donne et François Macherey, militant ; Maud Navarre, sociologue, auteure de Devenir élue. Genre et carrière politique (Presses universitaires de Rennes, 2015) ; Philippe Mangeot, ancien président d’Act Up (1997-1999); Didier Benetti, percussionniste à l'Orchestre national de France, compositeur et chef d'orchestre et Théodora Marcadé et Capucine Baroni, comédiennes ; Jean-Paul Quennesson, musicien à l'Orchestre National de France, délégué syndical à Radio France.

Liens

Maud Navarre - Devenir élue. Genre et carrière politique - Presses universitaires de Rennes, 2015

Maud Navarre, Matthieu Gateau - La Parité - Editions universitaires de Dijon, 2016

Christian Rouaud, Les Lip, l'imagination au pouvoir, DVD, Les Films du paradoxe

Cicéron, De l'Orateur, Livre I, Les Belles Lettres

Du 13 au 16 octobre au Studio Théâtre d'Asnières Arrête je vois la parole qui circule dans tes yeux, avec Capucine Baroni et Théa Marcadé, mise en scène Claire Lapeyre-Mazérat

Bibliographie

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......