LE DIRECT
Roseraie de Berty, Ardèche.
Épisode 2 :

Des roses en héritage

55 min
À retrouver dans l'émission

Au XIXème siècle, toute une avant-garde d'obtenteurs français va orner le monde de ses nouvelles créations, tels des "grands couturiers de la rose". Depuis, les méthodes n’ont pas changé et il faut toujours dix à quinze ans pour créer une rose. Un art de plus en plus difficile à pratiquer.

Roseraie de Berty, Ardèche.
Roseraie de Berty, Ardèche. Crédits : Jean-Baptiste Veyrieras - Radio France

Ce sont des dynasties de cinq ou six générations qui vont consacrer leur vie aux roses… C’est un petit monde clos, à la fois très concurrentiel et solidaire, où tout le monde se connaît, et où on hérite de père en fils des serres et du savoir faire. Mais si les usages demeurent, le contexte a changé : leurs clients leur demandent aujourd’hui de produire des rosiers adaptés pour le conditionnement en container, ils achètent les rosiers au printemps plutôt qu’à l’automne, tandis que d’un autre côté les roses anciennes, très parfumées, font leur retour…

Si on refait dix fois le même croisement, on obtiendra jamais le même résultat parce que chaque pistil et chaque pollen est différent.

J'aime dire que j'ai des racines végétales.

Autour de Lyon maintenant, il ne reste que sept ou huit rosiéristes et des créateurs de rose six ou sept, à l'échelon de la France cela représente 50%.

Une rose sur deux vendu dans le monde a une génétique issue de la région de Lyon.

Ce second volet nous ouvre les portes de deux grandes maisons rosicoles : celles des Laperrière, et celles des pépinières Paul Croix, gérées par sa fille Dominique Croix avec Jacques Ranchon, son époux.

Avec Philippe et Robert Laperrière, des roseraies Laperrière ; Dominique Croix, Jacques Ranchon et Jérémy Pray, pour les pépinières Paul Croix ; Nathalie Ferrand, docteure en histoire, auteure de l'ouvrage Créateurs de roses (PUG), lauréate du prix de thèse 2015 de la Société Nationale d'horticulture de France, post-doctorante au CERHIO d’Angers dans le cadre du projet de recherche Roses Monde et chercheuse associée au Laboratoire d’études rurales (Lyon).

Ce documentaire a reçu la bourse Brouillon d'un rêve sonore de la SCAM.

Textes lus par Sarah Chaumette : Les Paravents de Jean Genet

Equipe technique : Marie Lepeintre, Claude Niort - Documentation Ina : Linda Simhon, Amelie Briand Le Jeune - Documentation musicale : Romain Couturier - Documentation : Anne-Lise Signoret, Anne-Laure David

Merci à Léa Galanopoulo pour son article dans la revue du CNRS

Une série documentaire de Jean-Baptiste Veyrieras et Mariannick Bellot, réalisée par Anne Perez

Bibliographie :

Nathalie Ferrand, Créateurs de roses, à la conquête des marchés (PUG, 2015)

François Joyaux, Deux siècles de roses, les créations Guyot (maison d’édition Rustique/Flammarion, 2003)2

Chroniques

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......