LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Bernard Kouchner (co-fondateur de MSF)
Épisode 1 :

MSF : réfléchir avant d’agir

55 min
À retrouver dans l'émission

A Médecins Sans Frontières, la réflexion nourrit les opérations et vice et versa.

Bernard Kouchner (co-fondateur de MSF)
Bernard Kouchner (co-fondateur de MSF) Crédits : DOMINIQUE FAGET - AFP

MSF a aussi le rôle de relayer auprès du grand public la situation de détresse des populations auxquelles on tente d'avoir accès. Nous sommes financés à 96% sur fonds privés. Claire Magone

Ce qui différencie MSF des autres ONG ? Le débat interne, la critique et l’auto-critique des modes d’interventions.

On ne peut pas arriver avec des gros sabots en disant ce dont vous avez besoin

Depuis 1999, MSF accueille le CRASH, centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires. A MSF, ça débat, ça discute à tous les étages. Comment améliorer le traitement des patients affectés par Ebola ? Comment alerter les médias sur les blessés palestiniens à Gaza ? Comment communiquer sur les abus sexuels qui ont fait l’actualité il y a quelque mois ? La mission auprès des migrants en Libye sert-elle vraiment à quelque chose ? L’humanitaire comme un sport de combat pratiqué au quotidien. 

Il y a une certaine dimension coloniale. Il y a chez certains humanitaires l'idée qu'ils véhiculent des valeurs universelles et qu'ils ne doivent pas rencontrer de résistance, qu'ils seraient le camp du bien, opposé au camp du mal. Rony Brauman 

Avec : 

- Claire Magone, directrice de la communication 

- Mego Terzian, président de MSF  

- Rony Brauman, ancien président de MSF -1982-1994- et directeur d'études au Centre de Réflexion sur l'Action et les Savoirs Humanitaires (CRASH-MSF).

- Mickael Neuman, directeur d’études au CRASH-MSF 

- Mathieu Chantrelle, chargé de la sécurité  

- Christophe Biteau, chef de mission en Libye  

- Ghassan Abou-Chaar, chef de mission au Yémen

Liens

1968-2008 : le Biafra ou le sens de l’humanitaire, article de Denis Maillard, publié dans la revue Humanitaire en avril 2008.

Abrité par la Fondation Médecins Sans Frontières, le Centre de Réflexion sur l'Action et les Savoirs Humanitaires (Crash) est une structure originale dans le monde des ONG. Sa raison d'être : animer le débat et la réflexion critiques sur les pratiques de terrain et le positionnement public afin d'améliorer l'action de l'association.

Comment se relever après le CRASH ? Le caractère heuristique des « faux pas » sur le terrain : carnet de recherche de Romain Juston, étudiant en master de sociologie à l’Ehess.

La perception de MSF sur les terrains d’intervention : le cas du Niger. Etude de Caroline Abu-Sada, docteure en science politique, coordinatrice de l’Unité de réflexion à MSF Suisse parue dans le dossier « Faut-il désoccidentaliser l’humanitaire ? » de la revue Humanitaire (mars 2010). On trouve également dans ce dossier un entretien avec Rony Brauman 

https://journals.openedition.org/humanitaire/709

Une série de Michel Pomarède, réalisée par Vincent Decque

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......