LE DIRECT
 zone commerciale de Plan-de-Campagne à Marseille
Épisode 3 :

Sur la cosmoroute, une féérie autoroutière

55 min
À retrouver dans l'émission

En 1982, Carol Dunlop et Julio Cortázar entreprennent un Paris-Marseille en s’arrêtant sur toutes les aires de l’autoroute. Nous avons mis nos roues dans les leurs et remonté ensemble l’histoire de l’épopée française de l’autoroute A6, l’autoroute du Sud.

Restaurant d'autoroute de Jacques Borel, 1977
Restaurant d'autoroute de Jacques Borel, 1977 Crédits : Restaurant d'autoroute de Jacques Borel, 1977 - AFP

S’acheter une Chupa-Chups à la pomme dans une station-service belle comme une fête foraine, rebondir sur les champignons géants de l’aire de Jugy, avaler l’asphalte en admirant les coteaux du mâconnais, engloutir un steak-frites sur le pont restaurant de Nemours et rêver des vacances. C’est peut-être ça, un voyage sur l’autoroute. Ou peut-être, peut-être, la peur d’être coincé contre la glissière de sécurité par un 35 tonnes, avaler un sandwich triangle sur une table de piquenique collante d’hydrocarbures, chercher désespérément l’abbaye de Tournus qu’on vous avait pourtant promise sur le panneau, finir sonné par 4 heures de route à 130km/h.

Désir d'automobiles

La motorisation de masse et l'automobile devient une chose publique. L'automobile devient un élément du discours modernisateur qui est consensuel, de l'extrême gauche productiviste à une droite patronale soucieuse de l'expansion du capitalisme. Vous avez un spectre politique qui appuie ce projet autoroutier. En France dans ces années d'après Seconde Guerre mondiale, c'est effectivement cette grande acclimatation de la société automobile. Pas besoin de lobby, il y a un désir d'automobiles.  M. Flonneau

La grande route

Avec cette jonction entre le Nord, sans feux rouges, et Marseille depuis Lille jusqu'à la Provence Alpes Côte d'Azur, vous êtes devant une problématique de musculature du territoire, d'aménagement du territoire et de solution modernisatrice. L'autoroute est en majesté. On l'inaugure, on la met véritablement en valeur. On est capable autour d'elle de broder un discours de grandeur. M. Flonneau

Quand on emprunte l'autoroute, on entre dans une nouvelle ville. En fait, une ville de 2200 km de long. G. Hérent

Avec

  • Jean-Luc France Barbou, historien
  • Mathieu Flonneau, historien
  • Michèle Cyna, ingénieur des ponts et chaussées
  • Philippe Azoury, auteur
  • Gérard Colin, conseiller municipal  
  • Michel Pageot, garagiste
  • Michel Pianezi, garagiste
  • Jean-Claude Carlier, hôtelier
  • André Berthoud, syndicaliste agricole
  • Charles Vermeil, agriculteur
  • Guillaume Hérent,directeur général adjoint du groupe APRR

Merci à Lucas Menget et Stéphanie Mahet.

Un documentaire de Camille Juza, réalisé par Franck Lilin   

Liens

La difficile genèse de l’Autoroute du Sud. Article de Jean-Luc France Barbou paru dans Pour mémoire, n°8, été 2010.

Vincent Marchal : Échappée nocturne sur l’autoroute du Soleil : propositions pour une lecture paysagère de la section Beaune – Marseille. In Intermédialités / Intermediality, numéro 26, automne 2015.

Un mois sur l’autoroute Paris-Marseille, ou comment réenchanter le monde. Article de Philippe Antoine paru dans la revue Viatica, n°6, 2019.

Les autonautes de la cosmoroute. Dossier pédagogique du spectacle adapté de l’œuvre de Julio Cortazar et Carol Dunlop par Thomas Quillardet au Théâtre de la Colline, avril 2012.

Autoroute du soleil : portfolio de Raphaël Bourelly. A voir sur le site de la revue Urbanités.

Musiques extraites de :

En partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 28/06/2021 le film Les chants de la Maladrerie de Flavie Pinatel (26')

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......