LE DIRECT
À retrouver dans l'émission
LSD, La série documentaire par Perrine Kervran
Mona Lisa par Leonard de Vinci
SÉRIE

Quand l’art se met au service du pouvoir

4 ÉPISODES DISPONIBLES
Pour les puissants, l’art est un instrument de prestige. Pour les artistes, les commandes des souverains ont longtemps été la source de financement de leur art. Peindre le portrait du souverain était la commande la plus prestigieuse pour un peintre et la plus sensible pour le modèle. Le peintre devait aussi déployer...
Mona Lisa par Leonard de Vinci

Épisodes de Quand l’art se met au service du pouvoir

55 min
LE 04/12/2017

Pendant tout le Moyen-Âge en France, la peinture est dans le livre. Parcours dans l'histoire de l'image médiévale au service du pouvoir, de Charlemagne...

55 min
LE 05/12/2017

Depuis le Moyen-âge, Florence est une République qui n’a ni souverain, ni cour, mais des conseils élus, régulièrement renouvelés, qui prennent les décisions....

55 min
LE 06/12/2017

L'oeuvre de Rubens rassemble plus de 1400 œuvres, et il faudrait parcourir les musées du monde entier pour en recomposer les facettes.

55 min
LE 07/12/2017

De Georges Braque peignant un plafond au Louvre à Marc Chagall à l’Opéra-Garnier, des « Colonnes de Buren » jusqu’au « Protocole des Nouveaux commanditaires...

54 min
LE 16/12/2019

Pendant tout le Moyen-Âge en France, la peinture est dans le livre. Parcours dans l'histoire de l'image médiévale au service du pouvoir, de Charlemagne...

54 min
LE 17/12/2019

Depuis le Moyen-âge, Florence est une République qui n’a ni souverain, ni cour, mais des conseils élus, régulièrement renouvelés, qui prennent les décisions....

54 min
LE 18/12/2019

L'oeuvre de Rubens rassemble plus de 1400 œuvres, et il faudrait parcourir les musées du monde entier pour en recomposer les facettes.

54 min
LE 19/12/2019

De Georges Braque peignant un plafond au Louvre à Marc Chagall à l’Opéra-Garnier, des "Colonnes de Buren" jusqu’au "Protocole des Nouveaux commanditaires",...

À propos de Quand l’art se met au service du pouvoir

Pour les puissants, l’art est un instrument de prestige. Pour les artistes, les commandes des souverains ont longtemps été la source de financement de leur art. Peindre le portrait du souverain était la commande la plus prestigieuse pour un peintre et la plus sensible pour le modèle. Le peintre devait aussi déployer des talents de diplomate, voire d’amuseur de la cour. Des relations de réciprocité et d’intérêts complémentaires mais divergents se sont instaurées, qui ont orienté la création artistique et le message véhiculé par l’art.

Dans cette série, nous exploreront les relations entre art et pouvoir, de Charlemagne aux grandes commandes publiques du XXe siècle. Comment les commandes lient les artistes aux souverains, les contraignent à différentes pratiques sociales, et comment, en retour, les artistes s’emparent de ces commandes pour faire progresser leur art ?

Une série d'Elise Gruau, réalisée par Julie Beressi 

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.