LE DIRECT
Mona Lisa, la Joconde, domaine de Chantilly en mai 2019, France
Épisode 2 :

La Renaissance et la conquête du pouvoir par les arts

55 min
À retrouver dans l'émission

Depuis le Moyen-âge, Florence est une République qui n’a ni souverain, ni cour, mais des conseils élus, régulièrement renouvelés, qui prennent les décisions.

Portrait d'Alexandre de Medicis par Giorgio Vasari, vers 1534
Portrait d'Alexandre de Medicis par Giorgio Vasari, vers 1534 Crédits : Wikicommons

Dans les luttes féroces que se livrent les grandes familles de Florence pour dominer, l’une d’elle parvient à s’imposer au XVe siècle, les Médicis. Elle tiendra les rênes du pouvoir jusqu’au XVIIIe siècle. Dans la Renaissance intellectuelle et artistique qui éclot alors, les Médicis exercent un mécénat qui a peu d’équivalent. 

Dans ce documentaire, nous chercherons comment, grâce à leur mécénat artistique, les marchands et banquiers de cette famille sont devenus d’abord des rois sans couronne pendant tout le XVe siècle, puis les princes qui ont fait tomber définitivement la République en 1530. Comment leur mécénat a-t-il servi leur captation progressive du pouvoir, comment  a-t-il changé en même temps qu’évoluait la nature même de leur domination ? Dans ce jeu politique ouvert à l’influence, et par-delà les intrigues, dans cette petite ville qui concentre exceptionnellement les richesses et où les œuvres d’art illuminent chaque coin de rue, chaque façade, chaque chapelle, l’art est un terrain d’observation privilégié de la bataille pour le pouvoir.  

En évoquant les œuvres de Donatello, le rôle politique pris par Michel-Ange dans la ville, les grands décors réalisés par Vasari pour remodeler la ville sous le signe des Médicis, nous verrons évoluer la figure de l’artiste à la Renaissance en un homme de pouvoir.      

Avec : 

  • Francesco Caglioti, professeur d'histoire de l'art à l'Università degli Studi Federico II de Naples 
  • Alessandro Cecchi, directeur de la Casa Buonarroti à Florence
  • Carlo Falciani, historien de l’art,      professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Florence, commissaire de      l’exposition « Il 500 a Firenze » au Palazzo Strozzi (21 septembre 2017 - 21 janvier 2018)
  • Cécile Hollberg, directrice de la Galleria dell’Accademia à Florence
  • Antonio Pinelli, professeur d’histoire de l’art émérite à l’université de Florence 
  • Jérémie Koering, historien de l’art, chercheur au CNRS et directeur-adjoint du centre André Chastel
  • Philippe Sénéchal, historien de l’art moderne, université de Picardie

Une série documentaire d’Elise Gruau réalisée par Julie Beressi

Avec les voix de Sylvain Clément et Phil Bouvard pour les traductions.
Julien Gaillard a lu la lettre de Michel-Ange à son neveu Leonardo et un extrait du Prince de Machiavel.

Pour aller plus loin :  

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......