LE DIRECT
Le parc des Buttes Chaumont
Épisode 1 :

Les Buttes Chaumont

55 min
À retrouver dans l'émission

Un paysage paysager à Paris. Dans l'histoire de ce parc achevé en 1867, on croise le Baron Haussmann et ce souci d'offrir un morceau de nature aux habitants des villes. Grotte, cascades, rivières et ponts suspendus, le tout dans un mobilier en béton creux imitant des rondins de bois et des rochers.

Le parc des Buttes Chaumont
Le parc des Buttes Chaumont Crédits : Camille Juza - Radio France

Une série documentaire de Camille Juza, réalisée par Vincent Decque

Que nous raconte le paysage français ? De quelle identité est-il le témoin ?

Ce sont 4 paysages choisis dans lesquels la série documentaire entre cette semaine.

4 paysages au centre desquels il y a de l'architecture, de l'urbanisme et surtout des usages qui racontent un certain rapport à la nature, à la ville, au travail, à la mémoire et au paysage, donc.

4 heures pour explorer 4 facettes d'un paysage français qui s'urbanise toujours plus mais oscille entre densification et désir de désurbanisation, dans une sorte de désenchantement quant à son étalement urbain, sa nature perdue.

Episode 1 : Les Buttes Chaumont, le technoparc du Baron Haussmann

On croise bien sûr dans cette histoire le baron Haussmann et ce souci, à l'heure où la ville industrielle dévorait la ville médiévale, d'offrir un morceau de nature aux habitants des villes. Et au passage, de moraliser et discipliner, par la nature, les classes dangereuses de l'Est parisien.

Crédits photo : Camille Juza

C'est donc l'étonnante histoire de ce parc du 2nd Empire achevé en 1867 à côté du village de Belleville, ses principes paysagers, sa mise en scène dramatique et tourmentée faite de grotte, de cascades, de rivières, de ponts suspendus, de belvédère, le tout dans un mobilier en béton creux imitant des rondins de bois, des rochers, des pierres. Y apparaissent en contrepoint les mille et uns personnages qui le peuplent aujourd'hui : gardiens, jardiniers, paysagistes et, bien sûr, ceux qui le pratiquent, s'y promènent, y courent, le traversent.

S'intéresser à grand parc urbain, c'est retourner à ce moment où la ville changeait radicalement de visage et aux tout premiers questionnements sur la place que la modernité pouvait faire à la nature, entre paradis perdu, domestication et paysagisme obligé.

Avec :

  • Antoine Picon, professeur d’histoire de l’architecture
  • Isabelle Levêque, paysagiste et hsitorienne des jardins
  • Pierre Wittmer, hsitorien des jardins
  • Claude Rouanet, Cheffe jardinière de l’atelier des Buttes Chaumont
  • Delphine Biot, paysagiste

Merci aux jardiniers et aux promeneurs des Buttes Chaumont. Merci à Amaury Chardeau.

"Le parc a été construit sur une ancienne carrière (...) et on a réutilisé un front de taille pour créer des effets de falaise. Et on avait un résidu de taille aussi, qu'on a décidé de transformer en île, et autour de cette nouvelle île, on a décidé de créer un lac."

"C'est le jardin que les parisiens plébiscitent souvent comme le plus naturel, celui où se sent le plus proche finalement d'ambiances champêtres, et puis c'est en même temps celui où la technologie a le plus contribué à façonner le relief mais aussi les détails du jardin."

"Ce parc doit être considéré comme le vestige de l'exposition universelle de 1867."

Liens :

Nature et ingénierie : le parc des Buttes-Chaumont

La rêverie à Paris

La presse en parle :

Le paysage ensauvagé des Buttes-Chaumont (un article de Stéphane Dreyfus, 23/01/2017, La Croix)

Chroniques

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......