LE DIRECT
Fausse vitrine dans le centre ville de Tournus
Épisode 2 :

Tournus, putsch citoyen à la mairie

54 min
À retrouver dans l'émission

De nombreuses petites villes vivent une dévitalisation de leur centre-bourg, parfois à la suite de décisions municipales inappropriées. Récit à Tournus d’un mouvement citoyen opposé à la construction d’un 5ème centre commercial en périphérie qui a abouti à faire tomber le maire.

Fausse vitrine dans le centre ville de Tournus
Fausse vitrine dans le centre ville de Tournus Crédits : Martine Abat - Radio France

Du moment qu’on a un mandat et qu’on a de l’argent, on dépense comme on veut aujourd’hui en France. Tant qu’on n’est pas en faillite, on fait ce qu’on veut avec l’argent public ! B. Veau

Des boutiques aux rideaux baissés, des fonds de commerce à vendre ou à louer, des services publics qui ont déserté. Principales raisons de ce phénomène, les modes de consommation des français qui ont changé mais aussi la multiplication des centres commerciaux. La France est le pays d’Europe qui possède le plus de ces surfaces commerciales par habitant. Malgré la prise de conscience, la bétonisation des pourtours de villes avec continue avec la bénédiction des équipes municipales attirées par les promesses d’emploi. 

C’est toujours le même argument, partout en France, quand on construit un centre commercial, c’est l’emploi... Quand on creuse un peu ce n’est plus 400 emplois, puis c’est 300, puis c’est 200 et au final quand on lit les rapports d’études ont détruit plus d’emploi que ceux qu’on crée.  B. Veau

A Tournus (6000 hab.) en Saône et Loire, le maire avait prévu un cinquième centre commercial de taille disproportionnée à la périphérie de sa ville. Les habitants se sont constitués en association au printemps 2017 et à force de lutte ont obtenu sa démission. Des élections ont eu lieu fin 2017 et un nouveau maire issu de ce mouvement citoyen a été élu. 

Ils ont tous bien compris que ce n’était pas uniquement un supermarché supplémentaire mais c’était la mort de la ville. G. Lacroix

Fausse vitrine dans le centre ville de Tournus
Fausse vitrine dans le centre ville de Tournus Crédits : Martine Abat - Radio France

Avec Bertrand Veau, maire sans étiquette de Tournus et pharmacien ; Gilles Lacroix, libraire ; Marie-Claude Duxin et Isabelle Magdinier, membre du collectif de défense du cinéma d’art et d’essai de la ville ; Colette Beltjens, ancienne première adjointe au maire ; Hervé Vandroux, garagiste ; Josette Pelletier, citoyenne de Tournus ; Jean-Paul Pin, conseiller délégué à la démocratie locale.

Une série de Martine Abat, réalisée par Assia Khalid 

Bibliographie 

Comment la France a tué ses villes - Olivier Razemon (éd. Rue de l'échiquier)

La tentation du bitume, où s'arrêtera l'étalement urbain ?- Eric Hamelin et Olivier Razemon (éd. Rue de l'échiquier)

Avec la collaboration de Annelise Signoret 

Liens

Site de l’association Tournugeois Vivant qui s’est battue contre le projet de nouveau centre commercial, et a obtenu gain de cause.

Balade urbaine pour comprendre la crise des villes moyennes proposée par Olivier Razemon sur son blog : L’interconnexion n’est plus assurée, dédié à la mobilité quotidienne.

Site l’association Centre-Ville en Mouvement, créée en 2005 par des élus locaux, parlementaires, représentants de corps d’Etat et chercheurs pour accompagner et fédérer les villes dans leurs projets d’innovation et de redynamisation des centres-villes.

Entretien avec David Lestoux, consultant spécialisé dans l’attractivité commerciale, à propos du plan gouvernemental : Action cœur de ville. A lire sur le site d’Urbis, le magazine qui explore la ville.

Rapport sur la revitalisation commerciale des centres-villes, commandé par le Conseil général de l’environnement et du développement durable et l’Inspection générale des finances. Publié en 2016, il est en ligne sur le site de la Documentation française

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......