LE DIRECT
"Bright Star" film de Jane Campion - 2009
Épisode 3 :

Fuir le réel

55 min
À retrouver dans l'émission

Quitter le réel pour le voyage, le rêve, la folie et la mort

Caspar David Friedrich, Lever de lune sur la mer
Caspar David Friedrich, Lever de lune sur la mer

Nouvelle écoute - date de première diffusion : 24/04/19

Nerval sera connu comme le traducteur de Goethe et, traduire, c'est toujours voyager, c'est un ailleurs. Jean-Nicolas Illouz

Portrait de Gérard de Nerval
Portrait de Gérard de Nerval Crédits : Félix Tournachon, dit Nadar

Nerval a conscience qu'il voyage en Orient après les grands voyageurs romantiques comme Chateaubriand ou Lamartine mais il voyage d'une toute autre façon, il veut une étrangeté plus grande par rapport à la culture occidentale et se fondre dans les pays qu'il parcourt. Il s'agit de devenir "autre". Jean-Nicolas Illouz

Gérard de Nerval écrit Aurélia ou le Rêve et la Vie avant de se donner la mort en 1855. Par cet ouvrage, il accomplit l’un des desseins du Romantisme : plonger entièrement dans sa propre subjectivité. Lui va jusqu’à noter ses rêves et ses crises de folie, faisant naître un journal autobiographique qui devient tour à tour récit clinique et œuvre poétique. 

Avec Courbet, on est toujours au bord de la folie. Il est lié au romantisme même s'il est l'incarnation du réalisme. Il explore les enjeux de la psyché humaine, les limites de soi. Dominique de Font-Réaulx

Des personnes d’aujourd’hui lisent ce texte dans les lieux où Nerval a déambulé. Au cœur de la forêt comme parmi les ruelles, on croise aussi Hector Berlioz, Franz Schubert ou Gustave Courbet. Tourmentés, en quête de vérité, tous fuient le réel parce qu’il ne répond plus à leur idéal, dans ce XIXe siècle qui découvre l’efficacité de la société industrielle. 

Avec 

  • Jean-Nicolas Illouz, professeur de littérature à l’Université
  • Lise, étudiante en littérature
  • Dominique de Font-Réaulx, directrice de la médiation et de la programmation culturelle au Musée du Louvre
  • Emmanuel Reibel, professeur de musicologie.

Lectures : Pierre-Marie Baudoin ; Prise de son : Cyprien Delimerville, Benjamin Chauvin et Guillaume Ledu ; Mixage : Eric Boisset

Un documentaire d’Elise Andrieu, réalisé par Véronique Samouiloff

Bibliographie

Liens  

Playlist

  • Harpe trio : "Gretchen am Spinnrade" - Franz Schubert - (Evidence)
  • "Gretchen am Spinnrade" - Franz Schubert (livret de Goethe) - par S. Haller et C. Eschenbach (Calliope)
  • "La nuit", Anouar Brahem (ECM)
  • "La passante", Anouar Brahem (ECM)
  • Symphonie fantastique : la ronde du sabba - Berlioz, par Colin Davis et l'orchestre symphonique de Londres (LSO)
  • Der Leiermann : réduction pour piano - F. Schubert/ F. Liszt (Hypérion)
  • "In Darkness let me dwell" - John Dowland, par Sting et E. Karamazov (DGG) - Album : Songs of the Labyrinth
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......