LE DIRECT
Café PMU du vieux village de Grigny en 2002
Épisode 3 :

Ile de Groix, vies en mer

54 min
À retrouver dans l'émission

Groix, au large de Lorient, 2 200 habitants : « Elle m’avait dit : “Non. Je vois que tu viens un peu chercher mes dernières paroles“. Et ça m’avait fait drôle » (José Calloch)

Au bout de l’embarcadère de Port Tudy, sur l’île de Groix, le café « le Mojo »
Au bout de l’embarcadère de Port Tudy, sur l’île de Groix, le café « le Mojo » Crédits : Maxime Moy - Radio France

Juste avant la guerre,  il y avait plusieurs centaines de personnes qui travaillaient à la pêche et aujourd’hui, on est cinq. Cinq petits bateaux de moins de 9m avec un bonhomme sur chacun des bateaux. Loïc Noiret

Au milieu des arbres, le son d’une pelle qui creuse le sol. Un homme cherche son premier manuscrit refusé par tous les éditeurs et enterré, quelques mois plus tôt, dans son jardin potager, en paquet à même la terre. Ce manuscrit qu’il déterre porte le titre Hapax, du grec qui désigne un mot dont on ne trouve qu’une seule occurrence dans un texte et, par extension, un événement qui n’arrive qu’une seule fois, comme le premier amour ou la mort d’un père. La pelle frappe le sol et produit un bruit d’eau ; un marin pêcheur largue les amarres pour quitter le port. Il est 5 heures. Le jour se lève. Plus tard, entre deux casiers, il raconte l’histoire de l’accident et de la mort de son père en mer. « J’ai fait ce métier quand même. Un peu pour lui aussi ». 

J’ai navigué pendant 21 ans. C’est jour et nuit. Qu’il fasse beau temps ou pas, qu’on soit le 25 décembre ou le premier de l’an, c’est un lundi. A partir du moment où on est en mer, quand le bateau largue et quitte le quai, jusqu’à ce qu’on revienne, c’est un lundi tout le temps. Et j’aime pas le lundi… Didier Rivalain

Au café de Port-Tudy, en face de l’embarcadère du port : les casiers du vieux marin de l’aube et le retour d’un jeune pêcheur après une matinée de pêche, l’apprentissage patient et solitaire d’une langue qui meurt depuis un siècle, l’histoire de la vie de la pêche hier et de la vie de la pêche aujourd’hui, et de celle des cafés hier, et du tourisme aujourd’hui.

J’ai toujours vécu dans les cafés. J’ai tellement été dans la foule des gens, par mon métier. J’aimais le contact des gens. J’aimais bavarder avec eux.  Sébastienne Raude

Ont participé à cette émission :  José Calloch ; Cédric Chauvaud ; Mathieu Farjot ; Roland Fonson ; Stéphanie Fonson ; Michel Kersaho ; Maud Le Borgne ; Maxime Le Fur ; Jacques Moy ; Maxime Moy ; Gilbert Nexer ; Loïc Noiret ; Samuel Poisson-Quinton ; Sébastienne Raude ; Didier Rivalain ; Faustine Saigot, habitant.e.s de Groix

Une série documentaire d’Adrien Chevrier et Amélie Perrot, réalisée par Gaël Gillon

Le manuscrit de « Hapax »
Le manuscrit de « Hapax » Crédits : Samuel Poisson-Quinton - Radio France

Bibliographie

Un père à la plancha, Samuel Poisson-Quinton - Gallimard, coll. L’Arbalète, 2019

Les racines de la colère - deux ans d'enquête dans une France qui n'est pas en marche" Vincent Jarousseau. Editions les arènes, Mars 2019

Liens

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......