LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maria Callas en 1958 à Dallas (Texas)
Épisode 2 :

Le chant diphonique des steppes

54 min
À retrouver dans l'émission

D'où vient la culture musicale du chant diphonique ?

Adolescents mongols, habits et chants traditionnels (2012)
Adolescents mongols, habits et chants traditionnels (2012) Crédits : Wolfgang Kaehler - Getty

Un peu partout sur terre, des gens savent chanter sur plusieurs tons à la fois, un bourdon, rentré dans la gorge, et qui produit des harmoniques vocales nettement au-dessus. 

Ces prodiges vocaux se pratiquent surtout en Asie centrale et orientale, mais il ne faut pas les borner là-bas : en Albanie ou en Sardaigne, bien plus près de nous, ça existe aussi.

Les Kalmoukes, Touvas, Bouriates et Mongols sont champions en cette matière. Les Maîtres parviennent à effacer presque totalement le bourdon initial pour chanter uniquement avec les harmoniques. C'est magique.

En France, de nombreuses écoles enseignent le chant diphonique. L'ambiance est souvent new-age, voire tofu-brocoli, mais pas systématiquement.

Le musicien Papizan Badar en 2015
Le musicien Papizan Badar en 2015 Crédits : Johanni Curtet

La voix, un habit comme un autre

Il y a plusieurs répertoires associés aux chants. Les Mongols sont un peuple de chanteurs. Les fondements de leur culture, le nomadisme, y est pour quelque chose. La voix se porte facilement, comme nos habits. Johanni Curtet

L'étrangeté de la voix

L'inquiétante étrangeté, le côté Unheimlich (en allemand) de la voix, est un terme très freudien pour dire que nous sommes tous très tentés, mais très horrifiés par l'étrangeté des choses. La voix permet de faire énormément d'excentricités dans plein de paysages sonores différents, dans plein de localisations corporelles étranges, inconnues, où on va explorer des excentricités vocales, des inconnus de la voix. Claire Gillie

Le chant mongol

Il y a une notion de performance dans la pratique mongole du chant en général. C'est très important d'impressionner son auditoire pour avoir tout le monde à l'écoute. Johanni Curtet

La musicienne mongole Undarmaa Altangerel en 2015
La musicienne mongole Undarmaa Altangerel en 2015 Crédits : Sh. Nomindari

Avec :

  • Emmanuel Ruellan, diphoneur
  • Jean Abitbol, phoniatre
  • Johanni Curtet, ethnomusicologue, chargé de cours à l'université de Rennes 2
  • Cyprien Bole, diphoneur
  • Claire Gillie, musicologue et psychanalyste
  • Tran Quang Hai, ethnomusicologue (archive INA)

Une série d'Olivier Chaumelle, réalisée par Marie-Laure Ciboulet

Liens 

Site du label Routes Nomades, maison de production de Johanni Curtet

Site du label Buda Musique

Blog de Tran Quang Hai, musicien traditionnel vietnamien, spécialiste de chant diphonique.

La transmission du höömij, un art du timbre vocal : ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongol. Thèse de musicologie de Johanni Curtet, Université de Rennes 2, 2013.

Hugo Zemp et Trân Quang Hai, Recherches expérimentales sur le chant diphonique, In Cahiers d’ethnomusicologie, n°4, 1991.

Les techniques occidentales de chant diphonique et leurs applications pour la musique classique : article d’Anna-Maria Hefele, chanteuse diphonique, paru dans l’International Choral Bulletin, janvier 2015.

La relation entre chant diphonique et art pariétal : vers une grammaire symbolique. Article de Julie Hétu, doctorante, Concordia University, 2015, à lire son site, Diphonique.com

Bibliographie

La voix entre chien et loup, sous la direction de Claire Gillie, Actes de La Journée Mondiale de la Voix 2014, Editions Solipsy, 2015

Article : "Dans la gueule du loup,  la voix bifrons" de Claire Gillie

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......