LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maria Callas en 1958 à Dallas (Texas)
Épisode 4 :

La chansonite chronique. Une maladie incurable mais bénigne

55 min
À retrouver dans l'émission

Si vous avez des symptômes, il faut les chanter !

Mario Lanza, acteur et chanteur américain, Singing in the shower, 1950
Mario Lanza, acteur et chanteur américain, Singing in the shower, 1950 Crédits : Graphic House - Getty

Certaines personnes connaissent un grand nombre de chansons, les chantent à tout propos, pour ponctuer ou illustrer la conversation en cours, pour faire passer un message immédiat, ou sans raison, pour le plaisir de chanter, parce que c'est vital pour elle.

Dénombrer le répertoire de ces gens est peine perdue. En première approche, ils diraient 200 chansons, mais en creusant un peu attentivement, on dépasse rapidement le millier.

Notre cher Georges Brassens était un cas sévère de chansonite chronique. Un véritable juke-box des deux siècles qui l'avaient précédé. Il en remontrait à Trenet sur ses propres chansons, par exemple. François Béranger et Charles Aznavour étaient un peu comme ça aussi.

Chanter, des trucs un peu bizarres

Quand je m'ennuie, je chante. Mes parents s'énervent parce que je chante en faisant mes devoirs, je chante fort sous la douche. Des fois je fais "la, la, la", des trucs un peu bizarres. Ma mère me dit des fois que je suis timbré parce que je chante des trucs qui ne veulent rien dire. César, 10 ans 

La passion pour une chanson

Il m'arrive de découvrir une chanson et se crée une passion pour cette chanson et je l’apprends. Par exemple, dans le métro, je peux écouter peut-être dix fois la même. Lou Pantchenko

Des chansons d'amour pas si innocente

On aimerait laisser entendre que les chansons d'amour ne sont pas des chansons à message. "Je vais t’aimer" de Michel Sardou par exemple. "A faire trembler tous les marquis de Sade, à faire rougir les putains de la rade". On ne peut pas dire que cette chanson soit innocente. Franck Vandecasteele

Henri Chamoux et son Archéophone
Henri Chamoux et son Archéophone Crédits : Olivier Chaumelle - Radio France

Avec :

  • Henri Chamoux, historien, ingénieur d'étude à l'ENS de Lyon, inventeur de l'Archéophone, lecteur universel de cylindres
  • Lou Pantchenko, metteuse en scène
  • Jean-Christophe Tant, de Chanson Contre
  • Franck Vandecasteele, de Lénine Renaud
  • La famille Pély de Messanay
  • César, 10 ans 

Une série d'Olivier Chaumelle, réalisée par Marie-Laure Ciboulet

Liens

L'Archéophone d'Henri Chamoux et la Phonobase d'Henri Chamoux

Lénine Renaud, le groupe de Franck Vandecasteele

Daniel Fabre et Jean Jamin : Chanter soir et matin..., In L’Homme n°215-216, 2015.

Ces chansons qui font l’histoire. Les chroniques de Bertrand Dicale (France Info) sont en ligne sur le site pédagogique Eduscol.

Site de l’émission de France 2, N’oubliez pas les paroles

Les petites voies de la chanson de variétés. La révélation du charisme du chant et la démocratisation de la vocation d'interprète. Article de Thomas Morinière paru dans les Actes de la recherche en sciences sociales, n°168, 2007.

Si on chantait ! La, La, La, La… Exposition présentée au Musée dauphinois de Grenoble 2016-2018.

Vox, ma chorale interactive, propose des contenus pédagogiques adaptés à chaque niveau scolaire, de la maternelle à la terminale, pour apprendre à chanter seul ou en groupe, à l’école ou en famille. Un portail développé par Radio France, Arte et la Sacem.

Présentation de l’archéophone d’Henri Chamoux.

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......