LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Marae Arahurahu (Tahiti)
Épisode 1 :

Le voyage de Bougainville, contre-enquête

55 min
À retrouver dans l'émission

"Le voyage de Bougainville, contre-enquête" réalise une sorte d’ethnohistoire des premiers contacts entre les Tahitiens et les Européens, une tentative pour dissiper le malentendu sur la place de la sexualité dans la culture polynésienne !

Louis-Antoine, Comte de Bougainville par Joseph Ducreux
Louis-Antoine, Comte de Bougainville par Joseph Ducreux Crédits : Photo Josse/Leemage - Getty

L'une des premières questions posées aux gens des lieux était : Quel est le nom de cette terre ? En lisant leurs récits de voyage, bien souvent, nous avons eu l'impression qu'ils ne manifestaient pas une attention particulière à l'égard des indigènes en leur demandant ne serait-ce que leur nom alors qu’ils s’informaient auprès d’eux. Flora Devatine 

L'escale à Tahiti est une escale presque de hasard. On était à une époque où il n'y a pas de cartographie systématique du Pacifique. On avait du mal à calculer la longitude. Bougainville est quelqu'un qui n'a pas véritablement pu constituer autour de lui une équipe scientifique parce qu'il manquait de moyens. Véronique Larcade

Bateau de Bougainville Le bien-aimé, 1777
Bateau de Bougainville Le bien-aimé, 1777 Crédits : DEA / M. SEEMULLER - Getty

A son retour en France, l’explorateur Bougainville publie le récit de son voyage autour du monde en 1771. En faisant de Tahiti le lieu où l’amour se pratique en public et sans barrière morale, il fabrique un mythe qui entre durablement dans la carte mentale des Européens : Tahiti devient un paradis pour marins. Des historiens, des anthropologues et des Tahitiens proposent aujourd’hui une relecture critique des récits des explorateurs. Ils tentent de comprendre, 250 ans plus tard, ce qui s’est  joué réellement pendant ces premiers contacts pour dissiper le malentendu occidental sur la place de la sexualité dans la culture polynésienne.  

Selon les journaux de bord des expéditions de cette époque, les faits sont concordants. Les Européens observent que l’on va leur présenter des jeunes filles et, même avec Bougainville, on décrit des scènes où on étale une natte au sol et qu'ensuite un cercle s’établit et on encourage à la relation sexuelle. Souvent ça n'aboutit pas, ce qui va déclencher le mécontentement de l'assemblée et le courroux de la jeune fille.                    
Corinne Raybaud

Il dit "elles viennent pour nous", première grande erreur malgré ce qu’il dit "elles étaient amenées par des adultes qui les déshabillaient". Et à la fin de cet extrait, il nous dit "la jeune fille laissa tomber négligemment un pagne". Je pense plutôt qu'elle a été déshabillée comme les autres. Bougainville nous révèle à quel point lui et les hommes de son époque avaient une vision très précise sur le genre féminin en général.                    
Serge Tcherkezoff

Avec : 

  • Véronique Larcade, historienne, enseignante à l’université de la Polynésie Française.  
  • Antoine Lilti, historien du siècle des lumières    
  • Serge Tcherkezoff, anthropologue de la société Polynésienne des Samoas, ethno-historien des premières rencontres entre Polynésiens et Européens  
  • Flora Devatine, poétesse et membre de l’Académie tahitienne, Fare Vana’a   
  • John Mairai, metteur en scène et professeur d’Orero, l’art déclamatoire tahitien au conservatoire de Papeete  
  • Corinne Raybaud, historienne et conférencière  
  • Tamara Maric, archéologue et directrice des collections du musée des îles et de Tahiti  
  • Mark Eddowes, archéologue  
  • Rai Taraina, étudiante en langue tahitienne 

Une série documentaire de Delphine Morel, réalisation Nathalie Battus, mixage Manuel Couturier et soutenue par brouillon d’un rêve de La Scam. Musique originale : Collectif Quinzequinze

Voyage autour du monde de Bougainville, publié en 1771, à lire sur Gallica.

Véronique Dorbe-Larcade : Otahiti, Nave Nave Fenua/Tahiti, terre délicieuse, dans Le Carreau de la BULAC, 9 juillet 2018.

Jean Gautier : Tahiti dans la littérature française à la fin du XVIIIe siècle. Quelques ouvrages oubliés. In: Journal de la Société des océanistes, tome 3, 1947. 

La Polynésie des vahinés et la nature des femmes : une utopie occidentale masculine. Article de Serge Tcherkezoff, paru dans la revue Clio, Histoire‚ femmes et sociétés n°22, 2005.

Anaïs de Haas : Les métaphores de la séduction dans les journaux des marins français à Tahiti en avril 1768, In Journal de la Société des Océanistes, n°138-139, 2014.

Etienne Taillemite : Le séjour de Bougainville à Tahiti. Essai d'étude critique des témoignages. In: Journal de la Société des océanistes, tome 24, 1968.

Serge Tcherkézoff : Margaret Mead et la sexualité à Samoa, In Enquête, n°5, 1997.

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......