LE DIRECT
Le syndrome de Stendhal
Épisode 4 :

Le syndrome de Stendhal

55 min
À retrouver dans l'émission

Avez-vous déjà ressenti le syndrome de Stendhal ? Cet état dans lequel un trop plein de beauté peut vous couper le souffle, vous faire perdre l’équilibre ou même vous angoisser ?

Le syndrome de Stendhal
Le syndrome de Stendhal Crédits : Elise Andrieu - Radio France

C’est arrivé à Stendhal, en voyage à Florence en 1817. C’est arrivé aussi à de nombreux touristes en visite dans la ville, au point d’éveiller la curiosité de la psychiatre italienne Graziella Magherini qui a recensé, jusqu’en 1989, ces étonnants cas médicaux avant de les rassembler sous le nom de ce syndrome nullement légendaire.

A la quantité des diagnostiques médicaux provenant d’Italie cités ici, se mêlent les récits de personnes enregistrées aujourd’hui en France. Que ce soit devant un paysage, un livre, un objet, au son d’une musique… tous se sont sentis au bord du malaise.
Parce que quand le syndrome de Stendhal vous attrape, il n’existe plus ni temps, ni espace, mais un émoi vertigineux.

Avec Laurent Harjani, voyageur à Venise ; Pierre Lemarquis, neurologue ; Delphine Salkin, comédienne et metteur en scène ; Anne Queffélec, pianiste ; Christophe Ollivier, agent d’accueil et écrivain ; Renata Rizck, peintre ; Naomi Kawase, cinéaste, traduite par la voix de Ryoko Hagiwara ; Mariko Beltrando-Assaï, peintre ; Graciane Finzi, compositeur ; Charlotte, Véronique, Leïla, Delphine, Christine et Melville, le chœur.

Francesca Fossati, lecture du Syndrome de Stendhal de Graziella Magherini.

Jérôme Sandlarz, lecture de Rome, Naples et Florence, de Stendhal.

Les extraits des films :
Farinelli de Gérard Corbiau (1994)
La forêt de Mogari de Naomi Kawase (2007)

Les extraits du livre Tropique du Capricorne de Henry Miller

« Pour moi le syndrome de Stendhal c’était de l’ordre de la fiction… j’aurais jamais cru qu’on puisse vivre cela… Et c’est ce que j’ai vécu. Un sentiment de trop de beauté. J’étais épuisé par cette beauté en continu. »

« Ca a duré 2 secondes, mais dans mon cœur ça a duré très longtemps. J’étais à la fois totalement moi-même, avec moi-même, et non envahie du moi-même qui n’est pas intéressant. »

« Là, franchement, je peux avoir la gorge qui se noue, le rythme cardiaque qui s’accélère brutalement… Et les yeux écarquillés. Oui c’est une explosion. Un spasme, entre la joie et la douleur. Ça chauffe le cœur. Ça m’a foudroyé et j’ai crié. »

Une série documentaire d’Elise Andrieu, réalisée par Diphy Mariani

Liens et bibliographie :

Graziella Magherini, Le syndrome de Stendhal
Stendhal, Rome, Naples et Florence (éd. Collection Folio classique (n° 1845), Gallimard)
François Cheng, Cinq méditation sur la beauté (éd. Albin Michel)
Henry Miller, Tropique du Capricorne (éd. Le Livre de Poche)

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......