LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Deux personnes âgées dans une Maison de retraite
Épisode 3 :

L’amour à l’Ehpad

55 min
À retrouver dans l'émission

Vie affective, intimité et sexualité en Ehpad : un tabou.

Une dame âgée rend visite à son mari de 97 ans dans une maison de retraite à Southfield, Michigan, en novembre 1998
Une dame âgée rend visite à son mari de 97 ans dans une maison de retraite à Southfield, Michigan, en novembre 1998 Crédits : Barbara Alper/Getty Images - Getty

Il reste encore du chemin à parcourir avant que la sexualité du grand âge, comme la mort, ne soient plus des sujets tabous. Car nos anciens sont bien souvent vus comme des personnes malades, diminuées, fragiles, à qui l’on dénie toute forme d’intimité. Il est pourtant essentiel de parler du corps vieillissant, de la sensualité, du sentiment amoureux et du désir qui chavire malgré l’âge. 

Parmi les freins à la vie affective et sexuelle en Ehpad : l’équipe professionnelle, rarement réceptive sur ce sujet, les familles, et les personnes âgées elles-mêmes qui s’autocensurent. Il s’agira donc ici de faire tomber les croyances et les idées reçues sur la sexualité des personnes âgées. 

Quelles sont les barrières et comment les lever ? Comment les personnels sont-ils accompagnés sur ce sujet ? La question de l’homosexualité des vieux, un tabou au carré ? Paroles de soignants et de résidents amoureux. 

Corps âgés 

J'avais demandé aux personnes que j'avais rencontrées dans le cadre de mon mémoire comment ils vivaient leur corps. Il y avait une dimension très genrée : les hommes parlaient de difficultés sur la productivité. Je ne suis plus capable de faire l'amour. Et les femmes c'était beaucoup plus sur l'aspect esthétique. Elles se disaient que leur corps était moins beau, qu'il était moins désirable sur le plan esthétique. D’ailleurs, c'est super que des soignantes prennent soin de maquiller les vieilles dames, parce que ça leur permet de se trouver belles de nouveau. Et ça, sur le plan identitaire, c'est vraiment fondamental. Noémie Pouyat, psychomotricienne

Amour impossible à l'Ehpad 

Il y a trois ans, un couple s'est formé à l'Ehpad. Le monsieur était célibataire. La dame avait eu deux enfants et son mari l'avait laissée tomber. Ils sont tombés fous amoureux. Ce n'était pas platonique. C'était un véritable amour. Un jour, le monsieur est arrivé, s'est mis à genoux et lui a demandé sa main. La dame a pleuré. Elle lui a dit oui. Après, il a fallu expliquer ça aux enfants de la dame. Ils n'ont pas compris. Ils ont refusé le mariage et changé leur mère d'établissement. Ça a été ultra violent. Pour le monsieur, ça a été une tragédie. Il disait que c'était la première fois, à 80 ans, qu'il tombait réellement amoureux de quelqu'un. Il s'est laissé dépérir. Laurent Garcia, cadre de santé 

Avec 

  • Laurent Garcia, cadre de santé à Bagnolet
  • Fabienne Combéléran, cadre de santé à La Seigneurie à Pantin (93)
  • Noémie Pouyat, psychomotricienne, auteur d’un mémoire sur la sexualité LGBT en Ehpad 
  • Marie de Hennezel, psychologue clinicienne 
  • et les témoignages de résidents et d’aides-soignantes. 

Un documentaire de Jérôme Sandlarz, réalisé par Anne Fleury

Bibliographie

Liens

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 19/10/20 le film de Grano Amaro de Cyril Berard et Samuel Picas (56min, 2020)

L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......