LE DIRECT
Carnet de Mathilde Forget
Épisode 4 :

Se défendre

55 min
À retrouver dans l'émission

Depuis les années 70, le viol est devenu un sujet féministe, et politique à part entière. La loi reconnaît le viol comme un crime. Pourtant, seulement 1/10e des plaintes aboutit à une condamnation, et la correctionnalisation, la requalification des viols en “agressions sexuelles” est légion.

Manifestation contre le viol, organisée par des assiociations féministes, dans les rue de Paris, en France, le 17 septembre 1985
Manifestation contre le viol, organisée par des assiociations féministes, dans les rue de Paris, en France, le 17 septembre 1985 Crédits : Patrick AVENTURIER/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

Les failles de la justice en matière de lutte contre les violences sexuelles sont régulièrement dénoncées. C’est pourtant la voie judiciaire qui semble privilégiée par le courant féministe institutionnel. Cet épisode se propose d’interroger la lutte contre le viol, qui a émergé dans les années 70, et de penser, comme cela a été fait dès les prémices de cette lutte féministe, des alternatives au système pénal et carcéral. Un système qui propose des réponses individuelles à un phénomène structurel. 

Une histoire des luttes contre le viol, entre judiciarisation, accusation de puritanisme par l’extrême gauche dans les années 70, instrumentalisation du féminisme à des fins xénophobes, autodéfense, et proposition de justice transformative. 

Huis clos pour qui ?

En fait, mon intimité n'a jamais été protégée jusqu'ici. Et maintenant, qu'on va le condamner, lui, on va faire ça caché. Je ne comprends pas le projet. C'est le moment qui est important pour moi. Mathilde Forget

Quand la justice s'autosaisit

Vanessa Springora et Adèle Haenel n'ont pas demandé la poursuite de leurs oppresseurs ou de leurs abuseurs. Vanessa Springora dit, noir sur blanc, que ce ne sont pas des monstres dont il s'agit, c'est d'un système. Laure Murat

Justice réparatrice ?

La justice a une vision du viol complètement déconnectée de la réalité et arrive très peu à punir. 1% des violeurs vont en prison, ça laisse quand même 99% de victimes qui n'obtiennent pas la réparation via le processus judiciaire. Marcia Burnier

Avec

  • Mathilde Forget, auteure et compositrice 
  • Anne Tonglet, victime d'un viol collectif
  • Michèle Larrouy, enseignante en arts plastiques et écoutante féministe contre les violences envers les femmes
  • Todd Shepard, historien
  • Gwenola Ricordeau, professeure de criminologie
  • Najate Zouggari, sociologue
  • et des "colleuses" contre les féminicides lors d'un atelier d'auto-défense 

Un documentaire de Clémence Allezard, réalisé par Séverine Cassar

Musique de fin : chant et performance du collectif féministe chilien Las Tesis, El violador en tu camino et le mix inspiré de ce chant par le duo français Inigo Montoya 

Bibliographie 

Liens

- Site du Collectif féministe contre le viol.

- “Violeurs au delà du périph, séducteurs en deça” de Najate Zouggari  

- Histoire du viol, George Vigarello dans le Monde 

- Pratique du pouvoir et idée de nature, l’appropriation des femmes - Colette Guillaumin (Questions féministes numéro 2 “Les corps appropriés”, février 1978) 

- Colères, revue anarcha-féministe, numérisé par le collectif Archives autonomie “VIOL : RAS” 

- Site des Archives Lesbiennes de Paris  

- “Pour une riposte féministe en région parisienne” Paris luttes info 

- Le blog de Philippe Liotard 

- Traitement juridique du viol, de 1810 à nos jours : article d’Eloïse Haddad Mimoun, docteure en droit.

- Après l’année zéro. Histoire croisée de la lutte contre le viol en France et aux États-Unis. Article de Pauline Delage, paru dans Critique internationale, n°70, 2016.

- Anne Tonglet : la rage d’un viol : entretien publié dans le n°5 (automne 2018)  de la revue belge Wilfried.

- Les viols en justice : une (in)justice de classe ? Article de Véronique Le Goaziou, paru dans Nouvelles Questions Féministes, vol. 32, 2013.

- Avis pour une juste condamnation sociétale et judiciaire du viol et autres agressions sexuelles remis au Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes par Elisabeth Moiron-Braud et Ernestine Ronai, octobre 2016

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner le film Le Chapeau de Michèle Cournoyer (7 minutes, 1999) jusqu'au 20/12/2020. 

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......