LE DIRECT
Vivre sans sexualité
Épisode 4 :

Sortir de la sexualité, un acte politique

55 min
À retrouver dans l'émission

Les rapports de domination dans le couple et dans la sexualité posent la question de la compatibilité du féminisme et de l'hétérosexualité.

Rassemblement # MeToo, 2017, Paris
Rassemblement # MeToo, 2017, Paris Crédits : Patrick CHAPUIS/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty
  • Cette série aborde la question de la sexualité de façon explicite et parfois crûe, elle n'est pas destinée à toutes les oreilles, les plus sensibles peuvent donc s'abstenir

De Madeleine Pelletier qui prônait la chasteté politique à Virginie Despentes, en passant par Monique Wittig, la question de la compatibilité du féminisme avec l’hétérosexualité n’a jamais complètement cessé de se poser. 

Et elle se pose d’autant plus actuellement car depuis #MeToo, nombreuses sont les femmes qui se sentent dans l’impossibilité de continuer à entretenir une relation hétéronormatives. Certaines arrêtent momentanément tous rapports, d’autres ont juste exclu la pénétration. D’autres encore veulent remettre en question l’hétérosexualité en tant que régime politique et non en tant que simple orientation. 

Sentiment de liberté

Ne plus avoir besoin de son désir pour exister, ne plus avoir besoin de cette sexualité pour avoir l'impression que notre couple va bien, ça me donne une liberté immense. Je me sens beaucoup plus libre. Je n'ai plus cette chape de plomb sur les épaules de quotas de sexualité. Diglee

Sortir du patriarcat pour une sexualité heureuse

Avoir une sexualité en dehors du patriarcat, c'est très compliqué parce que le patriarcat n'est pas juste des pratiques et un système politique institutionnel. C'est aussi une culture [....] Je n'échappe pas au patriarcat dans ma galerie de fantasmes parce que j'ai été pétri de ça. Wendy Delorme

Charge mentale et esthétique

Les rapports de domination sont tout le temps dans la sexualité. Je me suis senti passer un état de seuil et il y avait des choses que je ne pouvais plus supporter. On sait bien tous que la symétrie entre les deux genres est très grande dans tous les domaines. Mais la charge sexuelle, la charge esthétique et la charge de la contraception cumulée sur une seule personne, c'est un truc que je trouve assez pénible. Claire Richard

Avec 

Florence Sitoleux, réalisatrice de Sur les traces de Madeleine Pelletier 

Wendy Delorme, écrivaine et performeuse, autrice notamment de Viendra le temps du feu (éd. Cambourakis)

Emmanuelle Richard, autrice notamment de Les Corps abstinents (éd. Flammarion)

Diglee, autrice et illustratrice 

Martin Page, écrivain

Juliet Drouar, art-thérapeute, fondateur-ice du Festival "Sortir de l’hétérosexualité"

Un documentaire d’Ovidie et Tancrède Ramonet, réalisé par Séverine Cassar, mixage Manon Houssin

Liens

Le célibat : état supérieur : article de Madeleine Pelletier, en ligne dans Chimères, n°31, été 1997.

Entretien avec Emmanuelle Richard à propos de son livre : Les corps abstinents, à lire dans Le nouvel Obs du 3 mai 2020.

Le féminisme peut-il nous faire sortir de l’hétérosexualité ? s’interrogeait le magazine Causette en août 2020.

Asexualité, féminisme, masculinité et impératif sexuel : une interview avec Ela Przybylo, chercheuse féministe canadienne, publiée sur le site Asexualité-s.

Undoing sex : against sexual optimism. Article à lire sur le site du magazine Lies (1er volume).

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......