LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Volcan de Lemptégy (Puy-de-dôme)
Épisode 2 :

Le Grand Paris guérit ses sols par les plantes

54 min
À retrouver dans l'émission

Le Grand Paris ne se décline pas qu’en lignes de métro et projets architecturaux. Mieux, il propose dans ses champs, ses plaines et ses carrefours un inventaire à la Prévert : miscanthus , arabette de Haller, saule des Vanniers ou érable champêtre.

Terres polluées
Terres polluées Crédits : François Teste - Radio France

Pendant un siècle, les eaux d'égouts de Paris ont été répandues sur cette plaine.  Ça a été formidable pour les agriculteurs qui ont pu développer le maraîchage en grand, mais on s'est rendu compte dans les années 90, qu'avec cet engrais liquide, on avait aussi des métaux lourds et que la plaine était gravement polluée. Luc Blanchard  

Dès 2011, on répertoriait en Ile-de-France, 421 sites pollués, il fallait réagir. 

L'avenir, c'est un mélange de fibres, c'est les qualités du miscanthus moins les défauts du lin, etc… Bernard Courtin  

A Saint Cyr-l’Ecole, les fermes de Gally ont transformé une ancienne décharge en une zone agricole de 3,5 hectares. On  y trouve une centaine de potagers à louer mais aussi  une activité agricole traditionnelle  : 8 tonnes de fraises, 1,5 tonnes de framboises et 1 tonne de tomates ainsi que des aubergines et des piments. Le tout hors-sol car on ne pouvait pas cultiver sur un terrain contenant des traces d’hydrocarbure, héritage des carcasses de voitures qui ont été jetées dessus. 

Plus au nord dans les Yvelines, sur la communauté de commune Seine-Aval à Chanteloup-les-Vignes, l’agriculture a récupéré une trentaine d’hectares sur les 300 pollués aux métaux lourds. Là, sur une trentaine d’hectares, des miscanthus – appelés aussi roseaux de Chine – ont été plantés.  C’est une plante qui s’installe sur 15 ans et qui n’a pas besoin d’engrais, de pesticide ni de labourage… Ses racines concentrent les résidus toxiques. Ses feuilles broyées et transformées en granulés devraient rentrer dans les deux ans,  dans la composition de blocs de construction ou de tableaux de bord de voitures… 

Enfin, dans le Val-d’Oise, une nouvelle forêt a vu le jour le 25 novembre dernier sur la plaine de Pierrelaye-Bessancourt : on y planté le premier érable champêtre.  Le site a servi de 1896 à 1992, de zone d'épandage des eaux usées brutes de l'agglomération parisienne. Il fut aussi une plaine qui fit les beaux jours des maraîchers mais l’activité a disparu quand on a mis à jour des traces de pollution aux plombs et aux métaux lourds. L’Office National des Forêts a choisi des essences capables de résister à ce sous-sol toxique. Le nouveau poumon vert consistera en la requalification de 370 hectares de boisements existants et la plantation de 600 ha supplémentaires. Plusieurs centaines de milliers d'arbres seront plantés au total. Certains avancent même le nombre d'un million. Seul hic : la cueillette des champignons sera interdite, car ils auraient un drôle de goût… 

Avec  

Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par François Teste

Liens

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Partenariat 

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 27/01/20 le film  « Zona Franca » de Georgi Lazarevski (100 min, 2016)  

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......