LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Volcan de Lemptégy (Puy-de-dôme)
Épisode 3 :

Volcan et séismes : stupeur et tremblements

55 min
À retrouver dans l'émission

Quel est le risque sismique ? A l'Institut physique du globe de Paris, au laboratoire Magmas et Volcans à Clermont-Ferrand, on observe les volcans de près et de loin...

Un tremblement de terre dans le quartier Rouvière du Teil, dans le sud-est de la France, novembre 2019
Un tremblement de terre dans le quartier Rouvière du Teil, dans le sud-est de la France, novembre 2019 Crédits : JEFF PACHOUD / AFP - AFP

Oui, on veut bien un très gros séisme, mais dans un coin vraiment désert. Yann Klinger

Stupeur, c’est en effet l’émotion ressentie dans la communauté des volcanologues français quand le 15 mai 2019 ils ont découvert à 50 km des côtes de l’Ile de Mayotte un énorme volcan sis à 3000 mètres de profondeur. Enorme, oui : il fait la moitié de la surface de Paris et il est haut de 800 mètres (2 fois la hauteur de la tour Eiffel). Son existence a été révélée par une mission scientifique lancée à la suite de déformations du sol et de secousses sismiques atteignant 5,8 sur l’échelle de Richter. Son éruption sous-marine constitue la plus importante émission de lave sur Terre depuis 1783. Elle a déclenché la vidange de la poche de magma qui se trouve sous Mayotte, provoquant progressivement l'affaissement de l'île de 15 cm et son déplacement vers l'Est de 20 cm en un an… 

Les grands séismes en Mongolie ou en Chine, ce sont des ruptures qui font 300-350 km de long, avec des déplacements moyens de plusieurs mètres. Tout cela,  se passe en moins de deux minutes. Vous pouvez essayer de comparer ces vitesses à la vitesse du TGV. Le TGV se traîne à côté. Yann Klinger

Eyjafjallajökull, vous vous rappelez ? L’éruption de ce volcan islandais  au nom imprononçable en 2010, avait duré un mois et demi, produit un gigantesque panache de cendres et avait entraîné une fermeture sans précédent de l'espace aérien européen. Depuis, les scientifiques ont relevé le défi. L’Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand comporte le Laboratoire Magma et Volcans, et celui de Météorologie Physique (LaMP). Les deux laboratoires travaillent conjointement et mettent à jour quotidiennement leurs bulletins d’alerte concernant les retombées des cendres volcaniques. Des bulletins envoyés aux Vaac ( Volcanic ash advisory center) de Toulouse et de Londres parce que les pilotes d’avion n’ont pas d’essuie-glaces… 

Je dis souvent en plaisantant que j'arrive toujours en retard, puisqu'on arrive toujours derrière le séisme, donc il faut être humble. Yann Klinger

Est-ce parce que c’est loin ? On n’a pas entendu parler du séisme de magnitude 7,5 qui a frappé le 12 février 2019 l'est de l'Équateur, près de la frontière avec le Pérou. Plus de peur que de mal dans un pays qui a connu en avril 2016 un tremblement de terre  de magnitude 7,8 qui avait tué 673 personnes. A Quito, la capitale du pays située à 2800 mètres d’altitude,  la population vit « dangereusement » puisque la ville est ancrée entre les sommets de la cordillère des Andes, chaîne de montagnes formée par les mouvements des plaques tectoniques. L’urbanisation sauvage – les bidonvilles –s’étendent sur 40 km. Les normes de construction anti-sismique ne sont pas respectées…  

Ce séisme-là, en revanche, a fait la une des médias : le 11 novembre 2019, un tremblement de terre de magnitude 5,4 a été ressenti dans la Drôme. Pourtant classé comme modéré, il fait partie des plus forts de ces vingt dernières années. Parce que la terre tremble en France même si on ne s’en aperçoit pas : du 1er janvier 2000 et jusqu’au 12 novembre 2019, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) a recensé 756 séismes. Stupeur à nouveau quand on a appris que la centrale nucléaire de Cruas située à une quinzaine de kilomètres de l’épicentre du séisme, identifié à Montélimar, était arrêtée pour un audit de ses installations. EDF s’est voulue rassurante : « Le risque sismique a été pris en compte dès leur conception pour l’ensemble de nos centrales nucléaires, en fonction de l’historique des séismes observés dans les régions d’implantation de nos installations. »   

Avec 

Un documentaire de Michel Pomarède, réalisée par François Teste

Liens

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 27/01/20 le film  « Zona Franca » de Georgi Lazarevski (100 min, 2016)  

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......