LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Commentaires: Bacon, la possibilité d'une île ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Par Raphaël Enthoven Réalisation: Brigitte Bouvier « Et l'amour, où tout est facile, Où tout est donné dans l'instant ; Il existe au milieu du temps, La possibilité d'une île. » Michel Houellebecq Moins austère que l'utopie de Thomas More, moins délirante que la cité du soleil de Campanella, moins admirable que les troglodytes sans maître de Montesquieu, moins adolescente que les institutions civiles de Saint-Just, plus généreuse que la République de Platon, moins dangereuse que l'Oceania d'Orwell, moins désintéressée que l'Eldorado de Voltaire, moins joyeuse que la Thélème de Rabelais, moins harmonieuse que les phalanstères de Fourie, la Nouvelle Atlantide de Francis Bacon présente la figure hors du commun d'une utopie sereine, possible et, à vrai dire, partiellement réalisée. Bensalem - puisque c'est ainsi qu'on l'appelle - est d'abord, comme son nom l'indique, un lieu de paix, de bonnes manières et de progrès, une société par et pour la science, dont les hôtes bienveillants ne sont que les amis du genre humains. Avant d'être une île perdue au milieu du Pacifique, le rêve tardif d'un vieillard ambitieux, corrompu, père de la philosophie expérimentale, qui aimait la science autant que l'argent, que sa carrière a déçu et que les modernes hésitent, à tort et pour toujours, à reconnaître comme le premier d'entre eux, l'autre monde que décrit Bacon n'est jamais qu'un futur envisageable, un univers à la portée de nos talents, dans lequel il s'agit moins de dominer l'homme que la nature, et où, au début du XVII siècle, les savants parlent déjà de clonage, d'avions, de sous-marins et d'organismes génétiquement modifiés. De sorte que s'il fallait chercher un équivalent à l'imaginaire baconien, on le chercherait moins du coté des rêveurs, que chez Michel Houellebecq, à Lanzarote, cette île des Canaries où prospère, à l'abri de l'éthique, une secte qui allie, sans scrupules, espérance et développement scientifique. Car Bensalem est, avant l'heure, le mariage réussi, prémonitoire et peut-être dangereux du savoir et de la foi. RE

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......