LE DIRECT
Certaines denrées alimentaires comme les bonbons peuvent contenir des additifs alimentaires nocifs. (Expopharma à Düsseldorf en 2015)

Halte aux perturbateurs endocriniens !

44 min
À retrouver dans l'émission

Avec Barbara Demeneix, biologiste, spécialiste mondiale des perturbateurs endocriniens, auteur de "Cocktail toxique" paru en 2017 chez Odile Jacob.

Certaines denrées alimentaires comme les bonbons peuvent contenir des additifs alimentaires nocifs. (Expopharma à Düsseldorf en 2015)
Certaines denrées alimentaires comme les bonbons peuvent contenir des additifs alimentaires nocifs. (Expopharma à Düsseldorf en 2015) Crédits : Hans-Joachim Rech / DPA - AFP

En partenariat avec le Quotidien du Médecin

Le professeur Barbara Demeneix a reçu en 2014 la médaille de l’Innovation du CNRS pour la création de grenouilles trransgéniques fluorescentes, véritables sentinelles de la pollution environnante, elles changent de couleur quand celle-ci est trop importante.

C’est dire à quel point Barbara Demeneix est en alerte  à tout ce qui peut altérer notre qualité de vie et son équilibre. Dans son dernier livre Cocktail toxique (Odile Jacob, 2017) elle démontre combien l’équilibre thyroïdien  est indispensable dès notre vie in-utéro pour permettre un bon développement du fœtus puis du nouveau-né.

Nous aborderons avec elle les conséquences potentielles de ses dérèglements sur le QI( Quotient Intellectuel), sur certains troubles du comportement, voire d’impact sur certaines maladies neurologiques. Un déséquilibre peut affecter trois générations et il est donc nécessaire de proposer quelques mesures très concrètes : par exemple utiliser du sel iodé car l’iode est indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde (le sel marin lui ne contient pas d’iode), il faut également lutter politiquement contre la présence de certaines substances dans l’alimentation qui crées les bases d’un cocktail toxique, pour ne pas dire explosif !

Les liens

Le site de Barbara Demeneix, biologiste et endocrinologue.

Portrait de Barbara Demeneix en 2016 dans le Journal du CNRS.

Article de Stéphane Foucart paru le 6 novembre 2017dans le Monde Sciences sur le site internet : Barbara Demeneix : « Il n’est plus possible de nier l’effet de l’environnement sur le cerveau ». Pour  la biologiste, les effets négatifs des perturbateurs endocriniens sur  les capacités cognitives et les comportements ne font plus de doute.

HEAL : L’Alliance  pour  la  santé  et  l’environnement  (Health  and  Environment  Alliance),   est  une organisation non gouvernementale internationale à but non lucratif qui vise à améliorer la santé grâce à une politique publique promouvant un environnement plus propre et plus sain.

  • Le choix musical de notre invitée

"Auf dem wasser zu singen" (chanter sur l'eau) de Franz Schubert (CD Orféo 001811)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

Intervenants
  • Professeure au Muséum national d'Histoire naturelle, spécialiste des perturbateurs endocriniens
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......