LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le professeur Jean-François Guérin, à la tête du Centre d'étude et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) de Lyon, montre des échantillons de sperme conservés dans des cuves d'azote liquide (le 25 Mars 2010)

Procréation : histoire de la reproduction artificielle

45 min
À retrouver dans l'émission

Bonne préparation aux révisions des lois de bioéthique en 2018 que de se plonger dans l’histoire des idées grâce à Emmanuel Betta et son livre paru aux éditions Hermann « L’autre genèse ».

Le professeur Jean-François Guérin, à la tête du Centre d'étude et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) de Lyon, montre des échantillons de sperme conservés dans des cuves d'azote liquide (le 25 Mars 2010)
Le professeur Jean-François Guérin, à la tête du Centre d'étude et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) de Lyon, montre des échantillons de sperme conservés dans des cuves d'azote liquide (le 25 Mars 2010) Crédits : Philippe Desmazes - AFP

En partenariat avec Le Quotidien du Médecin

200 ans d’histoire de la reproduction artificielle, et les débats sont toujours d’actualité puisque cela remet en question l’ordre naturel des choses.
L’abbé Spallanzani, au début du 18e siècle, mène une expérience avec des grenouilles : il met des culottes aux grenouilles et démontre ainsi l’indispensable contact organique entre le sperme et l’ovule pour qu’il y ait conception.

Quelques années auparavant le savant Jacobi avait tenté la même expérience avec succès sur des œufs de truites et de saumon. William Hunter, médecin anglais toujours au 18e siècle, reconnaît avoir utilisé  le sperme du mari impuissant d’une de ses patientes pour réaliser une insémination artificielle... Peu à peu on sépare plaisir, sexualité et reproduction, mais le Saint-Office condamne en 1897 une telle dissociation car le recours à la masturbation n’est pas accepté. 

Au début du XXe siècle, en 1926 en Guinée française le biologiste russe Ilya Ivanov prévoyait de croiser des humains et des singes !!!

Paolo Mantegazza au 19e siècle utilise le premier le sperme d’un donneur amenant une contestation morale puissante. Le « ghost father » ou l’enfant synthétique sont honnis. Les Eugénistes qui ont le vent en poupe tentent de démontrer que cette technique permettrait d’améliorer la race humaine.
En 1961, Daniele Petrucci a-t-il réussi la première fécondation in vitro prouvant l’inexistence de Dieu ?

Emmanuel Betta, reconstruit ici l'histoire de la reproduction artificielle chez l'homme, des premières expériences jusqu'aux développements les plus récents. 

  • Choix musical de notre invité

Ascenseur pour l'échafaud de Miles Davis (CD Fontana - 8366052)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • enseignant d’histoire contemporaine à La Sapienza (université de Rome)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......