LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Encadrés par les forces de l'ordre, des Algérien.ne.s défilent sur les grands boulevards parisiens lors de la manifestation pacifique organisée à Paris le 17 octobre 1961 par le FLN pour demander la fin des hostilités et l'indépendance.
Épisode 3 :

Histoires d’Algérie

43 min
À retrouver dans l'émission

Comment conjurer « l’obsession algérienne » de la République française et comment sortir du vis-à-vis colonial ? Réponses avec Emmanuel Blanchard, historien et maître de conférence en science politique à l’Université Versailles Saint-Quentin.

Encadrés par les forces de l'ordre, des Algérien.ne.s défilent sur les grands boulevards parisiens lors de la manifestation pacifique organisée à Paris le 17 octobre 1961 par le FLN pour demander la fin des hostilités et l'indépendance.
Encadrés par les forces de l'ordre, des Algérien.ne.s défilent sur les grands boulevards parisiens lors de la manifestation pacifique organisée à Paris le 17 octobre 1961 par le FLN pour demander la fin des hostilités et l'indépendance. Crédits : - AFP

Emmanuel Blanchard, maître de conférence en science politique à l’Université Versailles Saint-Quentin, et historien du maintien de l’ordre et de l’immigration algérienne en France, revient ce soir sur les promesses de l’histoire et les embarras de la mémoire.

Certes il faut sortir de « l’obsession algérienne », mais il ne faut pas oublier qu’il y a aussi des singularités à la situation franco-algérienne, notamment que l’immigration algérienne en France est incomparable avec beaucoup d’autres immigrations.

La Méditerranée, qui était un lieu de connexions, de rencontres d’élites, de marins, de galériens, et le lieu de la « lingua franca », va devenir un espace de séparation géographique et juridique.

Avoir une perspective générale sur « les migrations », et pas simplement « l’immigration », est une nécessité pour comprendre les mouvements qui amènent depuis plus d’un siècle des Algériens en France.

Lorsque vous enseignez aujourd’hui l’histoire de l’immigration au lycée, il y a une tendance à ramener celle-ci à l’histoire coloniale, aux questions raciales, alors même que, dans la longue durée, cette histoire de l’immigration s’est nourrie d’autres mouvements que de la colonisation.

>>> Extrait musical choisi par l'invité : "Dans La Gueule Du Loup" des Têtes Raides, à partir du texte de Kateb Yacine publié dans le mensuel Jeune Afrique en 1962.

>>> Pour en savoir plus :

Intervenants
  • Maître de conférences au département de science politique de l'Université de Versailles-Saint-Quentin, chercheur rattaché au CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales)
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......