LE DIRECT
Vétérans des Unités de protection du peuple (YPG) à Kobané, en Syrie, septembre 2015.
Épisode 3 :

Du Tibre au Tigre

43 min
À retrouver dans l'émission

Il existe aujourd’hui une nouvelle historiographie de la guerre. Quittant la vision surplombante du stratège, elle fait récit de la dispersion des témoignages et des points de vue, et croise donc nécessairement la question de l’écriture. Ce soir, entretien avec Zerocalcare, bédéiste italien.

Vétérans des Unités de protection du peuple (YPG) à Kobané, en Syrie, septembre 2015.
Vétérans des Unités de protection du peuple (YPG) à Kobané, en Syrie, septembre 2015. Crédits : © YASIN AKGUL - AFP

Qu’est-ce qui nous pousse à écrire une guerre qui n’est pas notre guerre ? Dans son album Kobane Calling, paru en français en 2016 aux éditions Cambourakis, Zerocalcare dessine l’histoire en train de se faire - celle qui se joue à Kobané, dans le kurdistan irakien, où l’armée des femmes kurdes résiste à l’avancée de Daech. Le dessinateur est dans son récit, et nous y sommes avec lui. Zerocalcare dresse d’abord le portrait de notre conscience occidentale face aux guerres. 

Une fois que j’étais là-bas, j’ai compris ce qui nous y avait vraiment amené. (…)  j’ai l’impression que ce qui se passait à Kobané, c’était vraiment un combat de l’humanité, qui nous concernait beaucoup. En France, j’ai l’impression que ça vous concerne encore plus car les conséquences de ce qu’il s’y passe sont encore plus d’actualité. (Zerocalcare)

Pour moi, Dragon Ball est une référence. S’il y a des choses que je n’arrive pas à écrire parce que je ne les ai jamais vues dans mon quotidien à Rome, j’utilise souvent des références de la culture pop, de Disney ou de Star Wars par exemple, pour faire des comparaisons et que les lecteurs comprennent. (Zerocalcare)

Répression par la police italienne durant le sommet du G8, Gênes, juillet 2001.
Répression par la police italienne durant le sommet du G8, Gênes, juillet 2001. Crédits : © Antoine Serra - Getty

Dans ma vie, il y a un avant Gênes et un après Gênes. C’est quelque chose qui m’a changé pour toujours, parce que ça a changé pour toujours mon rapport aux institutions, aux uniformes..., et je pense que c'est pareil pour ceux qui ont partagé avec moi cette expérience, ça nous a tous marqués. C’est comme si l’on était tous des survivants de Gênes. (Zerocalcare)

Morceau choisi par l'invité : "Redemption Song" par Joe Strummer.

Entre-Temps est une revue numérique d'histoire actuelle, collective, collaborative et gratuite, attachée à la chaire de Patrick Boucheron au Collège de France.

  • Dates des prochaines dédicaces de Zerocalcare en France :

Novembre

Jeudi 15 novembre à 17h à la librairie Rubrique à Bulles - 110 boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris

Vendredi 16 novembre, de 15h à 19h30 à la librairie Bd Café - 5, rue Royale, 59000 Lille

Samedi 17 novembre de 14h à 17h à la librairie Aladin - 8, rue Mercoeur, 44000 Nantes

Dimanche 18 novembre à partir de 18h à la librairie Flammarion du Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris

Décembre

Jeudi 13 décembre à partir de 16h, à la librairie Ombres blanches - 50 rue Gambetta, 31000 Toulouse

Samedi 15 décembre à partir de 16h, à la librairie BD Phil - 16 rue des Moines, 75017 Paris. 

Bibliographie

Oublie mon nom ZerocalcareCambourakis, 2017

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......