LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le personnel soignant occupant l’hôpital de l'Hotel Dieu, suite à la fermeture du service des urgences en 2013.
Épisode 2 :

Actions santé au sénat

44 min
À retrouver dans l'émission

La situation de notre système de santé se fragilise, et pourtant la recherche médicale avance à grands pas et annonce de véritables révolutions thérapeutiques. Nous allons tenter d’éclairer les enjeux de la modernisation du système de santé en invitant certains acteurs de premier plan.

Le personnel soignant occupant l’hôpital de l'Hotel Dieu, suite à la fermeture du service des urgences en 2013.
Le personnel soignant occupant l’hôpital de l'Hotel Dieu, suite à la fermeture du service des urgences en 2013. Crédits : NurPhoto - Getty

Ce soir nous sommes en compagnie des sénateurs Alain Milon (Les Républicains) et Michel Amiel (La République en Marche), Président et vice-président de la commission des Affaires sociales du Sénat.  Nous ferons un état des lieux de la santé et nous écouterons leurs propositions sur les déserts médicaux, l’avenir de la médecine de ville, mais aussi la fin du numerus clausus et de la nécessaire régionalisation de la Santé. 

La régionalisation du système de santé est un point qui met nos deux partis (LR et LREM) d'accord. (Michel Amiel)

Le prix du médicament est un vrai problème. (Michel Amiel)

Le virage numérique, c'est aussi les dossiers médicaux partagés par tout le monde, avec l'accord du patient, bénéfique lorsqu'il y a une urgence. (Alain Milon)

Extrait musical : Les Urgences de Valences La colère dans le cathéter

Pour en savoir plus

- Alain Milon 

- Michel Amiel

- Qu'est-ce-que l'Ondam ?

Intervenants
  • sénateur LR du Vaucluse, Vice-Président de la commission des affaires sociales, président de la commission d’enquête du Sénat sur la gestion du Covid-19.
  • sénateur LaREM des Bouches-du-Rhône, président du groupe d'amitié France-Yémen au Sénat
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......