LE DIRECT
Léon Gambetta secouant le poing contre ses adversaires lors du meeting de la rue Charonne à Paris, en 1881.
Épisode 1 :

Histoires d’adresses

43 min
À retrouver dans l'émission

D’où vient notre sentiment de dégradation haineuse de la parole publique, et comment ce durcissement s’accompagne-t-il paradoxalement d’un rétrécissement de l’espace de discussion ? Toute la semaine, on s’interroge sur les formes actuelles du débat public à la lumière de l’histoire des controverses.

Léon Gambetta secouant le poing contre ses adversaires lors du meeting de la rue Charonne à Paris, en 1881.
Léon Gambetta secouant le poing contre ses adversaires lors du meeting de la rue Charonne à Paris, en 1881. Crédits : © DE AGOSTINI PICTURE LIBRARY / Contributeur - Getty

S’interroger sur les origines du clash télévisuel, c’est entreprendre une archéologie de la véhémence. Celle-ci engage une réflexion sur le parler-vrai et le courage de la vérité, mais aussi, plus globalement, sur l’adresse de la critique. On en parle ce soir avec Mathieu Potte-Bonneville, philosophe, co-fondateur de la revue Vacarme et maître de conférence à l’ENS de Lyon.

Quelqu’un comme Christian Salmon a bien théorisé la façon dont la parole politique est devenue une parole de clash. Une certaine télévision et certains réseaux sociaux produisent du clash méthodiquement. Depuis combien de temps n’y prêtons-nous plus attention ? Quand est-ce-que la parole virulente, à la télévision par exemple, a cessé de faire événement et effraction, pour devenir simplement un argument ordinaire ?

Il s’agit de se demander comment la véhémence peut être autre chose que ce petit jeu où l’on s’amuse à se faire mal parce que ça fait de l’audience. Il faut se demander comment cela peut être un acte politique.

>>> Extrait musical choisi par l'invité : "Il nous ment" des Fabulous Trobadors

>>> Pour en savoir plus :

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......