LE DIRECT
Épisode 4 :

Contre l’animal, la guerre sans nom

44 min
À retrouver dans l'émission

De la connaissance scientifique sur l'animal à la préservation de la biodiversité, en passant par de brûlantes questions éthiques et judiciaires, "Matières à penser" s'intéresse cette semaine aux animaux. Ce soir, avec Vincent Message, écrivain et maître de conférences à l’Université Paris 8.

Crédits : Kirn Vintage Stock / Contributeur - Getty

Le regard d’un écrivain sur la condition animale, avec une fable glaçante qui met à jour, par le biais d’une impitoyable inversion, les souffrances infligées à de nombreuses espèces animales par nos sociétés contemporaines. L’auteur imagine un monde dans lequel des nouveaux nés sont séparés de leur mère à la naissance, grandissent enfermés dans des bâtiments, sans pouvoir sortir ou jouer à l’air libre ; et arrivés à l’adolescence, ils sont emmenés dans des camions pour être tués…  L’occasion d’une réflexion plus large : que dit la littérature de notre rapport à l’animal ?  Que peuvent, la littérature, la culture et l’art en général pour accompagner une prise de conscience encore timide ? 

A la place de "cadavre" ou "d'animal mort" nous disons "bavette" ou "rognon", à travers ces termes-là nous découpons le réel. En changeant les mots, on change le regard que l'on porte sur les choses.

C'est notre propre tombe que nous creusons à travers l'élevage industriel : ce dernier représente 15% des émissions de gaz à effet de serre.

La première violence, la grande violence, c'est celle infligée aux animaux. Les excès militants qu'il peut y avoir face à cela ne sont qu'une réaction. Le jour où la violence faite aux animaux cessera, il n'y aura plus ce militantisme-là.

En Europe, la crise la plus importante, actuellement, est l'effondrement des populations d'insectes. Sans pollinisation notre agriculture ne va pas faire long feu.

Oui, nous faisons une guerre à mort aux animaux, sans nous en rendre compte.

Extrait sonore : François Morel - L'ère du poulet. 

1ère diffusion le 7 février 2019.

Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......