LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Épisode 5 :

L’animal saisi par le droit

44 min
À retrouver dans l'émission

De la connaissance scientifique sur l'animal à la préservation de la biodiversité, en passant par de brûlantes questions éthiques et judiciaires, "Matières à penser" s'intéresse cette semaine aux animaux. Ce soir, avec Claire Vial, directrice de l'Institut de Droit Européen des Droits de l'Homme.

Crédits : Steve Back - Getty

En conclusion de la série sur la condition animale et les effets de la domination des humains sur les autres espèces vivantes, il est nécessaire de faire le point sur les évolutions du droit : accompagne-t-il les découvertes récentes sur l’intelligence et la sensibilité animales ? Prend-t-il position contre les élevages industriels, les abattoirs ou d’autres formes de cruauté ? Est-il confronté au poids des cultures et des traditions, telles que les pratiques de chasse ou les jeux centenaires ? Questions autour d’une discipline émergente qui, dans le cas de la France, doit de se confronter aussi au cadre fixé par l’Union européenne.

Juridiquement, l'animal n'est ni placé dans les biens, ni dans les personnes.

Contrairement à l'animal domestique, l'animal sauvage n'appartient, par définition, à personne. Or, il devrait appartenir à tout le monde. Cette solution serait préférable car une protection collective, même sous l'ordre de la propriété, vaut mieux qu'un défaut de protection individuelle.

La biodiversité est aujourd'hui considérée comme faisant partie du patrimoine commun.

Notre culture et notre éducation gouvernent nos représentations, c'est à ce moment-là que nous identifions les animaux qui méritent notre protection et ceux qui ne la méritent pas : les gentils animaux et les méchants. 

L'acteur majeur dans la valorisation du droit animalier, c'est l'opinion publique. Il y aura des évolutions c'est sûr, mais il faut qu'elles soient portées par l'opinion publique. Elle a déjà fait bouger les choses, et peut encore beaucoup.

Revue Semestrielle de Droit Animalier

Extrait lecture : La pêche à la baleine, de Jacques Prévert.

Intervenants
  • Professeure de droit public à l’Université de Montpellier, Directrice de l'Institut de Droit Européen des Droits de l'Homme
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......