LE DIRECT
Épisode 2 :

Vous avez dit liberté d’expression ?

44 min
À retrouver dans l'émission

Jamais direct et immédiat, un débat passe par des médiations de toutes sortes. Il est aussi nécessaire, mais, comment va-t-il se dérouler ? Que va-t-il en sortir ? Il est temps de débattre aussi de ses conditions, qui sont nos conditions de vie, ce soir avec Denis Ramond.

microphone face à une foule de manifestants
microphone face à une foule de manifestants Crédits : Mihajlo Maricic / EyeEm - Getty

La liberté d’expression a toujours été à double tranchant : outil de résistance au pouvoir, mais parfois aussi outil de transgression des droits et de violence autoproclamée et revendiquée. Comment est-on passé aujourd’hui du premier versant de la lame, celle qui résiste, au deuxième, celle qui blesse et déchire ? Dans son ouvrage « La bave du crapaud », Denis Ramond y réfléchit avec les outils de la science politique, et sur divers objets parmi lesquels les moins attendus comme la pornographie, qui permet de tester la frontière toujours critique entre l’abus de la liberté d’expression et l’abus de sa limite ou de sa censure. Les débats démocratiques sont toujours aussi des débats sur la limite des débats, et il faut s’en réjouir, car l’expression n’est pas un droit abstrait, mais une relation concrète et vitale. 

Il faut savoir être stoïque pour que le débat puisse avoir lieu. Ce stoïcisme peut parfois prendre la forme d'une injonction et il faut être capable d'encaisser les propos pour arriver à discuter. Ce n'est pas anodin si dans les débats, on critique régulièrement la sensibilité de certains interlocuteurs. 

Toute réaction épidermique à la liberté d'expression est pathologique.

Les effets de la liberté d'expression ne peuvent pas être mesurés. On ne peut pas directement constater de préjudice car il n'y a pas de liens de causalité tangibles avec la parole [...] De plus, les réactions ne sont jamais uniformes. 

La liberté d'expression pose problème depuis qu'elle permet notamment la montée du totalitarisme et de l’extrémisme. 

Aujourd'hui, on constate que la liberté d'expression consiste à ne pas écouter l'autre, ni à protéger le droit des autres à s’exprimer. Elle permet de dire tout le mal que l'on pense du voisin et à le faire taire : s'exprimer pour empêcher les autres de le faire. 

Extrait musical : Schubert - Sonate n°21, D. 960 - interprétation Maurizio Pollini (Deutsche Grammophon)

Pour en savoir plus : Denis Ramond CV

1ère diffusion le 5 mars 2019

Intervenants
  • attaché d’enseignement et de recherche en Science politique à Sciences Po Lille
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......