LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Épisode 2 :

La subjectivité des enfants

43 min
À retrouver dans l'émission

Quels sont les risques et les pathologies possibles de la relation entre les parents et enfants, et quels sont les moyens pour y répondre ? On en parle ce soir avec Ouriel Rosenblum, psychiatre, psychanalyste et enseignant-chercheur au département d’études psychanalytiques de l’Université de Paris.

Crédits : © Hero Images - Getty

Les enfants ne sont pas seulement les objets de nos soins, mais ils en sont les sujets. Il s’agit de prendre soin de leur subjectivité, de la rendre possible, de lui fournir des cadres, de la laisser s’exprimer et de répondre à ses fragilités lorsqu’elle en a. Les enfants sont surprenants : tout le monde le sait. Mais la clinique le confirme et ne peut soigner leur subjectivité, qu’avec elle, c’est-à-dire avec eux.

Il faut permettre à l’enfant de construire sa place en tant que sujet, et aider l’adulte à le reconnaître comme un individu au sens propre. 

Le nouveau-né peut être perçu comme quelqu’un qui vient nous donner des nouvelles de nous-mêmes. Le parent est interrogé sur sa propre identité.

Avant les années 1960, le mariage était la clé de voûte de toute l’organisation familiale sociétale. Aujourd’hui la clé de voûte est la relation à l’enfant.

>>> Extrait musical choisi par l'invité : "Les Variations Goldberg, BMW 988", une oeuvre composée par Jean-Sébastien Bach et interprétée ici par Glenn Gould.

Intervenants
  • Psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, psychanalyste et enseignant-chercheur au département d’études psychanalytiques de l’Université de Paris.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......