LE DIRECT
Épisode 2 :

L’Europe à l’épreuve de la mondialisation

43 min
À retrouver dans l'émission

L’Europe n’est plus aujourd’hui une idée ou une réalité abstraite et extérieure à tous les pays européens mais devient, pour le meilleur et pour le pire, un enjeu concret, perçu différemment dans chaque pays européen, et qui semble concentrer tous les enjeux critiques de l’époque et du monde.

Crédits : © moodboard - Getty

L’Europe est-elle prise dans la mondialisation, et ses risques les plus graves qui peuvent aussi l’emporter, ou bien représente-t-elle une solution et un modèle pour répondre à ces risques, dont le reste du monde pourrait s’inspirer ? La question n’est plus une alternative théorique, mais un des choix qui s’offre à l’Europe elle-même, ses acteurs, politiques, mais aussi sociaux et civiques. On ne peut plus penser l’Europe sans la mondialisation, mais aussi la mondialisation sans l’Europe. Dérégulation ou régulation, concurrence ou coordination, dépossession ou participation, peurs ou confiances, à quelles conditions penser ces choix ?

Pour en parler nous sommes en compagnie de Nicole Gnesotto, titulaire de la chaire sur l’Union européenne au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et de Pascal Lamy,  ancien Commissaire Européen, ancien dirigeant de l'OMC, président émérite de l'Institut Jacques Delors.

Je crois que la crise de la démocratie est consubstantielle au succès de la mondialisation, que plus la mondialisation va s'accélérer, s'étendre sur le monde, plus les vieilles démocraties vont être perturbées par les effets en retour de la mondialisation et en particulier par l'explosion des inégalités sociales dans les vieux pays industrialisés , par la paupérisation des classes moyennes et par la création de phénomènes de rejet de cette mondialisation. Nicole Gnesotto

L'Europe est un assez bon laboratoire de la mondialisation [...] Et donc ce besoin émotionnel d'appartenance, d'identité, de sécurité, de proximité et une efficience économique dont nous savons qu'elle va dans le capitalisme de marché avec les économies d'échelle, avec les effets de taille de marché. Donc il y a une tension à régler. Pascal Lamy

Je crois que les Francais doivent garder leurs passions françaises [...] Mais ce que ne font pas assez les Français et qu'il faut les aider à faire c'est de mieux comprendre les autres. Pascal Lamy

Pour les élections européennes on aura l'opposition entre deux modèles. Un modèle d'Europe autoritaire blanche et xénophobe et peut-être nationale-populiste et un modèle traditionnel porté par la France sans doute d'Europe néo-libérale. Nicole Gnesotto

Extrait musical choisi par les invités : "Et Resurrexit de la messe de Bach BWV 232" interprété par les musiciens du Louvre - direction : Marc Minkowski.

Bibliographie

Intervenants
  • Historienne et politiste, titulaire de la chaire « Union européenne » au Conservatoire national des arts et métiers.
  • ancien directeur de l’OMC et président du Forum de Paris pour la Paix
L'équipe
Avec la collaboration de
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......