LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation contre le racisme lors du Martin Luther King Day, le 15 janvier 2018 à New York, Etats-Unis.
Épisode 1 :

Victimité et politique des identités aux États-Unis

44 min
À retrouver dans l'émission

La condition de victime renvoie à deux réalités : des personnes affectées dans leur chair et leur esprit et à des groupes victimes d’injustices historiques. Comment passe-t-on d’une réalité brute à une signification sociale et politique ? Et comment en sort-on ? Ce soir, avec Mark Lilla, professeur.

Manifestation contre le racisme lors du Martin Luther King Day, le 15 janvier 2018 à New York, Etats-Unis.
Manifestation contre le racisme lors du Martin Luther King Day, le 15 janvier 2018 à New York, Etats-Unis. Crédits : © Spencer Platt - Getty

Après avoir exploré dans une précédente série l’expérience extrême de la victime directe, cette seconde semaine prolonge la réflexion sur le devenir politique des victimes. De la politique des identités aux Etats-Unis à la justice transitionnelle en passant par le phénomène Metoo, nos sociétés ont imaginé ces dernières décennies de nombreuses solutions pour solder le passé et relever les statuts blessés par l’histoire ou stigmatisés par des représentations collectives dépassées. En tentant de répondre à une même question qui traverse tous les épisodes : comment reconnaître le tort, et le réparer, sans enfermer la victime dans un statut diminué ?

Du politiquement correct à l’appropriation culturelle, la gauche américaine s’est lancée dans une « politique des identités » au point peut-être d’en oublier de parler à tous les Américains. Comment retrouver un souffle démocratique qui dépasse les particularités de chacun ? C’est la question à laquelle tente de répondre Mark Lilla, professeur à l’université de Columbia à New York, dont le livre vient d’être traduit en français : La gauche identitaire. L’Amérique en miettes (Stock).

Aux Etats-Unis, nous avons des problèmes de classe économique énormes, mais la gauche a perdu le langage de la lutte des classes, des inégalités, il n’y a pas d’idées nouvelles pour renouveler l’économie, etc. Toute l’énergie est focalisée sur ces problèmes d’identité. (Mark Lilla)

Si mes opinions politiques ne sont que l’expression de moi-même, de mon identité, cela veut dire que si vous critiquez mes idées, vous me critiquez, moi, mon identité. Et à ce moment-là, il n’y a plus aucune discussion possible ! (Mark Lilla)

Extrait musical choisi par l'invité : "Mannish Boy” de Muddy Waters.

Intervenants
  • historien des idées, essayiste, enseignant à l'Université Columbia de New York
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......