LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Épisode 4 :

Agrandir la bibliothèque de l’humanisme juridique

44 min
À retrouver dans l'émission

Comment comprendre l'état du droit dans le contexte contemporain qui est celui de la mondialisation ? Réponses avec Mireille Delmas-Marty, juriste, professeure honoraire au Collège de France, membre de l'Académie des sciences morales et politiques et présidente de l'Observatoire Pharos depuis 2012.

Crédits : © Buena Vista Images - Getty

Comment s’orienter dans ce qu’Edouard Glissant appelait le « Tout-Monde » ? Liberté contre sécurité, coopération contre compétition : pour naviguer entre ces quatre vents contraires, Mireille Delmas-Marty, juriste, professeure honoraire au Collège de France, membre de l'Académie des sciences morales et politiques et présidente de l'Observatoire Pharos du pluralisme des cultures et des religions (depuis 2012), propose une boussole de la mondialité. Cela suppose de s’interroger sur les dynamiques de comparaison, de convergence et d’hybridation, mais aussi de renouer avec l’histoire longue et élargie de l’humanisme juridique.

La métaphore du droit la plus forte est celle de la pyramide des normes : ce sont des images statiques avec un droit qui ne bouge pas, qui est permanent. Et ce que j’observe avec la mondialisation, c’est un droit qui bouge à tout moment.

Les quatre vents les plus importants selon moi face à la mondialisation sont la sécurité, la liberté, la coopération et la compétition.

Nous avons fait des études de droit très compartimentées : ou bien on fait du droit national, ou bien on fait du droit international. Mais la réalité est transversale, et il est impossible de parler du droit avec ces catégories dans un contexte de mondialisation.

Il faudrait arriver à construire un état du droit sans état mondial car jusqu’à présent le droit était assimilé à un Etat, or la plupart des grands défis de nos sociétés ne sont plus à l’échelle des états (climat, immigration, terrorisme, etc). La réponse doit être mondiale or il n’y a pas de gouvernement mondial.

>>> Extrait musical choisi par l'invitée : "Section 2" par Andrew Gerzo & l'Ensemble intercontemporain (Album : Pierre Boulez : œuvres complètes).

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......