LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Épisode 1 :

En attendant Lascaux

44 min
À retrouver dans l'émission

Si la préhistoire est bonne à penser, ce n’est pas seulement parce qu’elle est née, comme période et comme science, en même temps que la modernité. C’est parce qu’elle met à l’épreuve notre rapport aux temps. Pour en discuter, nous accueillons ce soir Maylis de Kerangal, écrivaine.

Restitution de la grotte de Lascaux à Montignac, France
Restitution de la grotte de Lascaux à Montignac, France Crédits : Patrick Aventurier - Getty

De Georges Bataille à Pierre Michon, conversation avec l’auteure de Le monde à portée de main, Maylis de Kerangal, où il est question d’apparitions, d’enfance et de profondeurs géologiques.

Georges Bataille pointe cela : La caverne est immédiatement le lieu d'une scène essentielle et cruciale, qui est la rencontre entre l'homme et le temps. Mais aussi, peut-être, avant la naissance de l'art, l'idée de l'émergence de la pensée symbolique.

(Dans mes romans) Je travaille patiemment à ce que le "miracle" apparaisse. Le placer sur une ligne d'horizon, c'est déjà y croire d'une certaine façon. C'est toute la question de la fiction et du roman... Le roman demande à un moment donné que l'on suspende notre incrédulité, qu'on y croit, et qu'on y entre.

Je trouve l'idée de l'inspiration très belle et importante. Dans la création, nous créons toujours à partir des pistes qui ont été ouvertes par les autres auparavant. 

Extrait musical : Alain Bashung - Immortels

Pour en savoir plus : Biographie de Maylis de Kerangal 

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......