LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Épisode 1 :

Le virage informatique

43 min
À retrouver dans l'émission

La situation de notre système de santé se fragilise, et pourtant la recherche médicale avance à grands pas et annonce de véritables révolutions thérapeutiques. Nous allons tenter d’éclairer les enjeux de la modernisation du système de santé en invitant certains acteurs de premier plan.

Crédits : zhuyufang - Getty

L’arrivée du numérique, de la robotisation et de l’intelligence artificielle va profondément modifier les pratiques des personnels de santé, la relation des patients avec leur médecin et donner des outils pour réorganiser les territoires de santé : réunissant la médecine de soins publics et privés, la médecine préventive de santé publique ainsi que la recherche.
Pour en parler, nous recevons aujourd’hui trois acteurs de l’association indépendante #Leplusimportant : Céline Vigné, diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et de l'EHESP (Directeur d'hôpital), Mathias Dufour, consultant en stratégie dans le secteur public, ancien haut fonctionnaire, co-fondateur de #Leplusimportant et Jean-Philippe Alosi, directeur des Affaires publiques et gouvernementales (laboratoire pharmaceutique).
Aujourd’hui, des objets connectés foisonnent pour mesurer nos propres comportements, le diagnostic précis de l’imagerie ou d’analyses des données biologiques le tout amélioré par l’intelligence artificielle et enfin le Health Data Hub (future plateforme exagonale de données de santé, un projet révolutionnaire qui va permettre de rassembler ces données dans des algorithmes irremplaçables).
Ce temps, ainsi libéré, va-t-il profiter à la relation humaine « patient-médecin » ou va-t-on assister à une « ubérisation » de la médecine dans laquelle le médecin sera remplacé par l’ingénieur de santé, l’infirmier par le robot, etc. ?
D’autre part, le dévoiement des donnés (big data) vers leur commercialisation ou leur utilisation assurantielle est-il inéluctable ? Nos trois invités ont une vision beaucoup plus optimiste, écoutons-les. 

Auparavant, on suivait un insuffisant cardiaque tous les six mois, aujourd'hui, grâce aux objets connectés, nous avons une vision au jour le jour de ses données. Le travail médical change, et va pouvoir s'appuyer davantage sur l'analyse faite par le personnel non médical. Celui-ci va d'abord faire un premier tri des résultats pour ensuite permettre l'alerte ou non au médecin. (Céline Vigné)

Avec la télé-médecine, un patient isolé au milieu de la campagne, qui n'a plus de médecin à proximité, pourra toujours avoir accès aux soins. [...] Il existe un nouveau rapport soignant-soigné. (Jean-Philippe Alosi)

En libérant certaines tâches grâce aux outils technologiques, le médecin a plus de temps (50 %) à accorder à chaque patient. (Mathias Dufour et Jean-Philippe Alosi)

Aujourd'hui, l'intelligence artificielle sait lire un cliché aussi bien qu'un radiologue ! (Mathias Dufour)

Extrait musical : Jo Stafford - No other love

Pour en savoir plus

- #Leplusimportant 

- Article "Révolutions numériques et des professions de santé : préparons-nous dès maintenant !" - Le Monde

Intervenants
  • diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris et de l'EHESP (Directeur d'hôpital)
  • consultant en stratégie dans le secteur public, ancien haut fonctionnaire, co-fondateur de #Leplusimportant
  • irecteur des Affaires publiques et gouvernementales (laboratoire pharmaceutique).
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......