LE DIRECT
Femme entourant un arbre de ses bras
Épisode 2 :

De l’utilité de la coquille Saint-Jacques et autres modestes espèces vivantes

43 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons ce soir Laurent Chauvaud, directeur de recherches au CNRS, auteur de “La coquille Saint-Jacques, sentinelle de l’océan” (Editions Equateurs, 2019). Il nous parlera de ce petit mollusque, véritable mine d'informations sur le milieu qui l'entoure.

Coquilles Saint-Jacques
Coquilles Saint-Jacques Crédits : © Tessa Bunney / Contributeur - Getty

Elle est belle et savoureuse, « un coffre-fort de nacre, l’espace compris entre nos mains jointes, l’une légèrement bombée. » Elle fabrique une strie par jour et aime reposer sur des fonds paisibles, elle a traversé les siècles et vécu sous toutes les latitudes. Aimée des pèlerins et des randonneurs, la coquille Saint-Jacques a beaucoup à apprendre à celui qui sait l’observer ; une véritable archive environnementale, « la sentinelle de la planète et des océans » ainsi que la nomme Laurent Chauvaud, directeur de recherches au CNRS, écologiste marin et plongeur qui se passionne pour elle depuis trente ans. Il en parle savamment et avec poésie. 

Les peignes (Pectinidae, famille de la coquille Saint-Jacques) sont présents dans toutes les eaux du globe. Les pétoncles et les coquilles Saint-Jacques ont colonisé les abysses, les eaux tropicales, les eaux polaires de l'Antarctique, de l'Arctique et même la Bretagne.

Cette coquille Saint-Jacques devient une archive, et une archive est forcément précieuse quand on s'intéresse au climat futur ou aux variations futures de ce qui va se passer dans l'océan. Quand on est en train d'imaginer la vie à 30, 40, 100 ou 200 mètres de profondeur, une archive environnementale, ça devient extrêmement précieux.

Finalement, c'est un héritage. C'est déjà un symbole de supériorité, au Mésolithique et au Néolithique. Les chefs arborent des coquilles Saint-Jacques.  Elle peut être un bijou, une arme, un outil, avant de devenir un symbole religieux. Avant ça, on a déjà une succession de symboles. On n'est pas loin, parfois, de la sorcellerie ou de choses comme des talismans. La coquille Saint-Jacques est déjà reconnue comme quelque chose symboliquement fort.

Les écologistes ont oublié un paramètre essentiel, pour le moment, du fonctionnement des écosystèmes marins : le bruit. Ce n'est pas le monde du silence, la mer.

Pour en savoir plus :

Laurent Chauvaud

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......